Exemples personnels : de la fixation d’un objectif sportif jusqu’à sa réalisation

dossard alpe d'huezAujourd’hui je vous propose un article un peu spécial car il évoque des expériences personnelles.

Il est destiné à vous montrer que tous les conseils que je donne sur le blog ou dans mes différents guides (motivation, sport : www.commentcourir10km.com, développement personnel, …) ne sont pas de simples théories sorties des livres, mais ont été mis à l’épreuve et peuvent réellement vous aider à évoluer et à accomplir des choses dont vous ne vous seriez jamais pensés capables.

Ceux qui suivent régulièrement le blog le savent sans doute, je suis triathlète et j’aime plus particulièrement les courses longues distances.

 

Le sport pour apprendre sur soi-même et s’améliorer

Les épreuves longues distances demandent :

  • beaucoup d’entraînement
  • une bonne alimentation et hydratation tout au long de l’effort
  • une solidité mentale pour arriver au bout de l’épreuve

J’aime ce type d’épreuves car elles sont un peu comme une vie en elles-mêmes : durant la course vous passez par tous les sentiments de l’euphorie à la tristesse, de la joie à la souffrance en seulement quelques heures (ou minutes). Vous apprenez à vous connaître physiquement, émotionnellement et mentalement. Vous en sortez plus fort et tirez de nombreux enseignements de l’expérience, afin de vous améliorer et de progresser pour la suite.

Je vais vous parler de 2 épreuves sportives longues distances auxquelles j’ai pris part ces derniers mois.

 

 

Le Triathlon Longue Distance de l’Alpe d’Huez

Fin juillet, j’ai participé au Triathlon Longue Distance de l’Alpe d’Huez, un des triathlons longues distances les plus difficiles de France, avec au programme :

  • 2.2 km de natation dans un lac de montagne (avec une l’eau à 13°)
  • 115 km de vélo, avec pas moins de 3 cols et finissant par la montée des 21 virages mythiques de l’Alpe d’Huez, pour un dénivelé total de 3300m !
  • 22 km de course à pied à 1800m d’altitude

Denivelé Triathlon Alpe d'Huez

Pour l’anecdote, le tour de France était passé par l’Alpe d’Huez 5 jours avant et il y avait plein d’écritures qui tapissaient la montée.

La 1ère difficulté majeure de cette épreuve est la partie vélo car le parcours en haute montagne est très exigeant. La 2ème est le fait de courir à 1800m d’altitude, avec un oxygène qui se raréfie.

En plus de ces difficultés, dame nature a voulu corser le tout en nous réservant des conditions météos très rudes : il a fait froid et il a plu toute la journée…

 

Objectif atteint !

montée alpe d'huezEn fait toute ces difficultés ont le mérite donner encore plus de valeur à l’objectif et ne doivent pas nous décourager pour autant. L’idée étant de trouver du positif dans chaque élément :

  • il y a 3 cols et beaucoup de dénivelé ? => tant mieux c’est de la montagne et le paysage est superbe ! (et avec près de 6 heures sur la selle, on a le temps d’en profiter !)
  • il fait froid et il pleut ? => comme ça je ne souffrirai pas de la chaleur et la gestion de l’hydratation sera plus facile.

Il a également été important tout au long de la course de rester positif (c’est une des bases de la préparation mentale) et de sans cesse rester focalisé sur la réalisation de l’objectif.

Au final, malgré la difficulté de l’épreuve et les conditions météos dantesques, j’ai passé la ligne d’arrivée après 9h30’ d’effort, et ainsi atteint mon objectif !


 

L’Half Ironman Pays d’Aix

Ensuite, fin Septembre, pour finir ma saison sportive, j’ai participé au Half Ironman du Paix d’Aix, à Aix en Provence.

Au programme cette fois-ci :

  • 1,9km de natation
  • 90 km de vélo, très vallonnés, dans l’arrière pays aixois
  • 21km de course à pied

Là  aussi je réalise également mon objectif en finissant la course en 5h40.

 

 

Le cheminement personnel

Pour vous montrer le cheminement que j’ai suivi (mentalement et physiquement) de la décision de faire ces courses jusqu’à la ligne d’arrivée,  je vais faire le lien entre les différentes étapes que j’ai traversées et les articles que j’ai publiés sur le blog.

 

L’objectif

Je me suis fixé ces objectifs en début d’année, d’une part pour le défis que cela représentait et également pour avoir une raison de m’entraîner quotidiennement durant ces longs mois, comme j’en parle dans cet article Comment vous fixer des objectifs et les atteindre : pensez SMARTE.

 

La motivation

Pour conserver ma motivation sportive jour après jour, j’ai appliqué tous les conseils que je vous donne ici Comment entretenir et garder votre motivation pour faire du sport.

En effet, les résultats que j’ai obtenus sont le résultat de centaines d’heures d’entraînements et d’investissement personnel, quelque soit le temps, l’heure ou la température.

Lorsque vous vous fixez des objectifs ambitieux, il peut être très utile de trouver quelques citations motivantes, que vous relisez régulièrement pour vous donner un coup de boost et de la confiance, comme je l’évoque dans ce post Le pouvoir des citations : un concentré de motivation en quelques mots

Une autre façon puissante pour vous motiver est de regarder des vidéos en rapport avec votre objectif (L’importance des vidéos pour vous motiver et vous inspirer). Dans mon cas j’ai regardé de nombreuses fois des vidéos du Triathlon Longue Distance de l’Alpe d’Huez des années précédentes, pour connaître les points difficiles du parcours et « m’imaginer » dans la course.

J’ai également regardé des vidéos motivantes que j’ai publiées sur le blog, comme :

Vidéo : Les Hoyt, une source de motivation pour tous

Vidéo motivante : N’abandonnez jamais (Derek Redmond)

Vidéo motivante : Réussir c’est se relever une fois de plus que chuter

Vidéo : « Facing the Giants » ou comment se surpasser et dépasser ses limites

Vidéo : Quand le dépassement de soi frôle l’incroyable

J’évoque également d’autres conseils de motivation dans le guide « COURIR : Tout ce que vous devez savoir pour courir 10 km »

 

La préparation mentale

Que ça soit pour se préparer à une épreuve sportive et arriver le Jour J avec la confiance, la motivation et la ferme envie réussir, ou pour supporter la douleur et la fatigue pendant l’effort, la préparation mentale est essentielle dans le sport. L’activité sportive nous permet de nous forcer un mental d’acier et d’ainsi en profiter dans notre vie quotidienne.

Ce facteur souvent négligé par de nombreux sportifs a fait partie intégrante de mes entraînements, car le mental se forge au fur et à mesure qu’on pratique.

C’est pour cela que j’ai mis en application les conseils que je vous donne dans

Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (1/2) et Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (2/2)

 

 

Les clés pour réussir : Objectifs, Motivation et Volonté

Tout ça pour vous montrer à quel point on peut réaliser des prouesses si on croit en soi et si on met en place les bonnes méthodes pour rester motivé jusqu’à la réalisation d’un but.

Je sais bien que de telles épreuves sportives ne plaisent pas à tout le monde, mais je souhaitais partager avec vous ces expériences car elles montrent que l’abnégation, la motivation et la volonté de réussir son objectif sont déterminants. Tous ces enseignements sont également valables dans la vie de tous les jours.

J’en parle dans les articles suivants :

8 raisons de commencer ou de continuer la course à pied

10 bonnes raisons de vous remettre au sport avec l’arrivée des beaux jours

 

 

Toujours plus haut, plus loin, plus vite : je veux être un Ironman

Mon prochain gros objectif sera l’Ironman de Roth en Allemagne en juillet 2012, avec au menu : 3.8km de natation, 180km de vélo et 42km de course à pied. Tout un programme !

Distances Ironman

De quoi continuer à mettre en application tous les conseils que je vous prodigue et de les optimiser !

 

Pensez-y !

Si vous souhaitez commencer la course à pied et bénéficier de mes conseils, le guide « COURIR : Tout ce que vous devez savoir pour courir 10 km » est fait pour vous ! ;-)

 

Vous voulez COURIR 10 KM ?
Mais vous ne savez pas par où commencer ? Nous vous expliquons TOUT, pas à pas ! 
Cliquez ici pour voir...
Vous pouvez laisser un commentaire (en dofollow dès le 1er commentaire), ou un trackback depuis votre site.

7 commentaires dans “Exemples personnels : de la fixation d’un objectif sportif jusqu’à sa réalisation”

  1. Thomas (6 comments) dit :

    Bravo pour cet article et pour tes performances ! C’est vraiment impressionnant ce qu’on peut réaliser quand on est motivé et qu’on se fixe des objectifs ! Je vais continuer de suivre tes conseils !
    ça demande combien d’heures d’entraînement par semaine pour réussir à faire ce genre de course ?

  2. Axel (3 comments) dit :

    C’est vrai que c’est fou les résultats que l’on peut obtenir en s’y préparant correctement à l’avance. Le cerveau ainsi que le reste de notre corps est une machine au ressources encore bien mystérieuses.

  3. Guillaume (287 comments) dit :

    @Thomas merci pour tes félicitations :-) c’est sûr que ça demande de l’investissement en temps et en motivation. Pour moi c’est entre 6 et 15h d’entraînements par semaine (ça dépend du cycle d’entraînement). Parfois je peux monter jusqu’à plus de 30h pendant des semaine de stage de triathlon. Ensuite le plus important c’est d’avoir des objectifs et de prendre du plaisir dans la pratique.

    @Axel c’est vrai que le corps humain est une fabuleuse machine qui s’adapte à toutes les contraintes qu’il rencontre. Plus je pousse mon organisme plus je m’aperçois que ses capacités sont énormes.

  4. [...] je n’ai pas assez écouté mon corps. Après une saison bien remplie (7 ’10km’ et 7 triathlons), la motivation était moins présente et le corps fatigué. C’était un signe, je n’ai [...]

  5. [...] Avant cette épreuve, la course d’endurance la plus longue à laquelle j’avais participé avait duré 9h30 : j’en parle ici. [...]

  6. pacome zaman (5 comments) dit :

    en faite moi je suis footballeur et depuis un certains temps nous sommes en preparation physique qui est vraiment tres eprouvant comme situa tion dans la vie d un sportif.de ce fait le mental est un atout important pour surpasser ce domaine.alors ma technique consiste a me donner sans me menager car le corps de l homme est son veritabe ennemi:quand tu triche il te rappelle que tu es dans le faux cze qui explique ta meforme alors que quand tu pousse il est fier et te rappelle que tu a bosser pour avoir la forme que tu a.ainsi faut pas se menager dans l effort car il fait des forts

  7. Christelle (3 comments) dit :

    J’adore !! Étant nageuse et runneuse, je viens souvent sur le site. J’ai également pleins d’objectifs en tête et ce site me motive encore plus pour atteindre leurs réalisation !!! Et grand respect pour tes performances…BRAVO !

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | iCellPhoneDeals.com has the best cell phone Deals. | Thanks to Upgrade Sprint Phone, MMO Games and Conveyancing