Texte motivant – Lettre à mon corps (Jacques Salomé)

J’ai hésité avant de mettre en ligne ce texte, car à la base je l’avais réservé aux membres de la Newsletter. En effet, en plus d’offrir mon ebook de 52 citations motivantes, j’envoie régulièrement à mes abonnés des textes motivants et des histoires inspirantes. Si vous souhaitez vous abonner, remplissez le formulaire juste en bas de l’article 😉

Le texte que je vous propose aujourd’hui est très intéressant car il évoque le fait de faire la paix avec son corps (et son esprit). Ainsi, même si par le passé vous avez fait des erreurs, ce n’est pas grave, l’important c’est d’en avoir pris conscience et de maintenant se concentrer sur le présent, pour se reprendre en main et progresser. Même si à un moment, ou une période, vous êtes au fond du gouffre, il est toujours possible de se relever, de repartir et même de revenir plus fort qu’avant, nourri des enseignements de l’épreuve.

De plus comme je suis un grand sportif et que je parle régulièrement de sport sur le blog, je trouve le concept de « lettre à son corps » très pertinent. Le corps étant l’instrument principal du sportif.

Ce texte peut très bien être le point de départ d’une nouvelle résolution comme se (re)mettre au sport, manger sainement, prendre confiance en soi ou apprendre à aimer son corps.

 

LETTRE A MON CORPS

Bonjour mon corps,

C’est à toi que je veux dire aujourd’hui combien
je te remercie de m’avoir accompagné
si longtemps sur les chemins de ma vie.

Je ne t’ai pas accordé l’intérêt, l’affection ou plus
simplement le respect que tu mérites.
Souvent, je t’ai même maltraité, matraqué de
reproches violents, ignoré par des regards
indifférents, rejeté avec des silences pleins de doutes.

Tu es le compagnon dont j’ai le plus abusé, que j’ai le plus trahi.
Et aujourd’hui, au mi-temps de ma vie, un peu ému,
je te redécouvre avec tes cicatrices secrètes, avec
tes lassitudes, avec tes émerveillements et tes possibilités.

Je me surprends, surprends à t’aimer, mon corps,
avec des envies de te câliner, de te choyer ou te donner du bon.
J’ai envie de te faire des cadeaux uniques, de dessiner
des fleurs et des rivières sur ta peau, de t’offrir du Mozart,
de te donner les rayons du soleil et de t’introduire aux rêves des étoiles.
Tout cela à la fois dans l’abondance et le plaisir.

Mon corps, je te suis fidèle.
Oh, non pas malgré moi, mais dans l’acceptation profonde de ton amour.
Oui, j’ai découvert que tu m’aimais, mon corps.
Que tu prenais soins de moi, que tu respectais ma présence.

Combien de violences as-tu affrontées pour me laisser naître,
pour me laisser être, pour me laisser grandir avec toi !
Combien d’accidents as-tu traversés pour me sauver la vie !

Mon corps, maintenant que je t’ai rencontré, je ne te lâcherai plus.
Nous irons jusqu’au bout de notre vie commune….
Et quoi qu’il arrive, nous vieillirons ensemble.

– Jacques Salomé

 

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire (en dofollow dès le 1er commentaire), ou un trackback depuis votre site.

11 commentaires dans “Texte motivant – Lettre à mon corps (Jacques Salomé)”

  1. anto @devenir journaliste (1 comments) dit :

    Une belle histoire d’amour! C’est la première que l’on devrait avoir avant de se lancer dans les relations avec les autres.

    • Mokhtar (2 comments) dit :

      Un texte motivant et rigolo en meme temps je dirais..
      Car pour moi en fait, je vois peu (pas) de gens écrire des textes du genre ou parler a son corps directement ^^

      • Guillaume (278 comments) dit :

        Le fait d’écrire une lettre comme si on s’adressait à une autre personne est le meilleur moyen de faire un bilan, de prendre le temps de se poser les bonnes questions et de coucher sur le papier ses impressions et ressentis. C’est très utile !

  2. Ando Lalaniaina Randrianierenana (1 comments) dit :

    Une lettre insolite dont la lecture fait découvrir une histoire vécue par tous. Une belle histoire d’amour que nous semblons ignorer mais qui peut, cependant, nous amener à réfléchir et prendre un nouveau départ dans notre vie relationnelle (aussi bien envers nous-même qu’envers les autres).

  3. Elo @ parapharmacie (1 comments) dit :

    Pour moi la clé d’un bon rapport avec son corps, c’est de ne rien lui interdire. Faire l’amour toute la nuit, prendre un dessert sucré… Par contre contre ,si je ne lui interdit rien, il a des devoirs, et là je peux vous dire que je le met au sport ! L’important c’est l’équilibre.

    • Guillaume (278 comments) dit :

      Bien sûr l’équilibre est le maître mot ! Il faut éviter les extrêmes.
      Mais s’interdire de temps en temps des choses ou du moins se limiter est un bon moyen de savourer plus intensément les choses. Si vous mangez du foie gras tous les jours, en plus de vous en écœurer, vous finirez par le manger comme du pâté ! sans le savourer et l’apprécier à sa juste valeur 😉

  4. Guillaume (278 comments) dit :

    @ anto @Ando Lalaniaina Randrianierenana (il ne faut pas se tromper dans les lettres, il y en a un paquet!)
    je suis également convaincu que se sentir bien dans (et avec) son corps est la base fondamentale pour avoir des relations humaines saines et durables. Si on est bien dans ses pompes on sera plus ouvert, plus confiant et plus heureux et ça pour les relations sociales c’est le top !

    • PetLover (1 comments) dit :

      Se réconcilier avec son corps c’est pouvoir aussi (surtout?) savoir affronter avec lui, ensemble, certains combats parfois difficile comme la maladie. Si nous le dédaignons il n’aura pas envie de lutter et accueillera encore plus facilement la maladie. Si on sait le cajoler, lui parler et en etre aussi un peu le maitre (personne ne sait mieux que moi ce que mon corps me dit, me communique, comment il fonctionne…) alors je peux le diriger dans le positif, lui indiquer la route du bien-etre et non de la souffrance. N’ignorons-pas notre corps… il a un esprit lui aussi et… parfois… le corps a ses raisons, que la raison ignore. Cherchons à le comprendre et il nous comprendra. Du moins il essayera.

  5. […] des mini-interviews. Elle nous parle de la réconciliation avec son corps (ça me fait penser à La Lettre à mon corps), de comment la course à pied lui permet de se faire du bien et de profiter du moment […]

  6. vero (9 comments) dit :

    encore un bien beau partage ,merci pour ce texte qui est de toute beauté

  7. […] des mini-interviews. Elle nous parle de la réconciliation avec son corps (ça me fait penser à La Lettre à mon corps), de comment la course à pied lui permet de se faire du bien et de profiter du moment […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | iCellPhoneDeals.com has the best cell phone Deals. | Thanks to Upgrade Sprint Phone, MMO Games and Conveyancing