Article invité : Pourquoi faut-il en finir avec la distinction bons sports / mauvais sports ?

[ Aujourd’hui j’accueille sur le blog, Stéphane Millet du blog Malea, site spécialisé dans la santé, que je vous conseille de visiter. Stéphane-Mes lecteurs… Mes lecteurs-Stéphane. Maintenant que les présentations sont faites je lui laisse la parole !]

Tennis, golf, judo, rugby et haltérophilie s’opposent-ils nécessairement à la natation, au cyclisme et au yoga ?

 

Quelles sont les fausses idées dont souffrent certains sports ?

À en croire les légendes populaires, il y aurait d’une part les sports qui allongent et qui protègent la colonne vertébrale, comme la natation par exemple. Seulement attention : si le crawl et le dos crawlé mobilisent en effet la plupart des muscles du corps tout en étirant la colonne vertébrale adéquatement, la brasse (se cambrer pour sortir la tête de l’eau) et le papillon sont en revanche réellement usants pour votre dos d’après C. Cayrac, formateur au CREPS de Toulouse.

 

D’autre part, il y aurait des sports qui, à en croire les « on dit », seraient « mauvais pour le dos ». On les dit souvent « asymétriques » ou « dangereux pour les articulations ». Comprenez entre autres, la course à pied (« un réel calvaire pour les genoux »), ou le tennis dont la pratique fait travailler le bras gauche plus que le bras droit et inversement.

 

Ce qu’il faut garder en tête en réalité, c’est qu’en principe tous les sports sont bons à pratiquer, surtout s’ils sont sources de bien-être et de détente même. Seulement, certains demandent une préparation physique particulière faisant appel à des kinésithérapeutes, préparateurs physiques si vous ne voulez pas enrayer le bon fonctionnement de votre corps.

 

 

Vers l’harmonie musculaire ?

Ce qui compte par dessus tout selon les professionnels, c’est avoir une réelle harmonie musculaire. C’est une nécessité pour tous les sportifs professionnels notamment.

« Oui mais bon, lorsque je regarde le bras droit du gaucher espagnol R. Nadal, il y a comme une déséquilibre à mon sens… »

 

Il est vrai que certains sports permettent de développer des muscles proéminents de façon hétérogène mais lorsque les professionnels parlent d’harmonie musculaire, ils entendent par là une musculation équilibrée des muscles profonds. En pratique, ce sont notamment les petits muscles spinaux-vertébraux (autour de la colonne vertébrale) qui sont primordiaux pour n’importe quel sportif afin de ne pas souffrir de leur dos.

 

Un bon suivi chez les professionnels est de toute manière nécessaire. À ce titre, les divers soutiens professionnels qui vous entourent sont réellement complémentaires. Un coach sportif pour s’occuper idéalement de vous devrait toujours chercher à en savoir plus sur vos antécédents de sportifs en prenant contact avec votre kinésithérapeute, peut-être même votre podologue.

 

 

Règle # 1 : se faire plaisir !

N. Cardonne et T. Biason, kinésithérapeutes à Côté Kiné  à Toulouse, me le confirmaient : aucun sport, pas même le golf ou le tennis ne devraient être arrêtés sous prétexte qu’ils seraient mauvais pour vous (sauf cas exceptionnels). Demander à un joggeur régulier de s’arrêter de courir lui procurera une sensation de manque intense (stress psychosomatique). Loin de lui permettre d’améliorer sa situation, cela pourrait ralentir sa production d’endorphines, substance secrétée par notre corps lors de diverses sensations de bien-être. Or, la particularité et la fonction même de l’endorphine, les études scientifiques l’ont démontré, c’est d’inhiber les sensations de douleurs.

 

De même, C. Cayrac souligne que la prise en charge d’une personne doit être propre à chaque individu. Si la personne présente une asymétrie musculaire dû au tennis qu’elle pratique depuis longtemps, lui demander de l’arrêter pour un sport qui serait sensé faire travailler les muscles de façon équilibrée ne semble pas être la bonne solution. En effet, en exagérant un peu, le décalage initial sera conservé éternellement. Idem, l’haltérophilie, désastreuse pour le dos à première vue, ne le serait en réalité pas du tout tant qu’elle est bien pratiquée (les kinésithérapeutes utilisent d’ailleurs des haltères en rééducation…). 

 

Le corps humain est un organe global qu’il convient de prendre en charge de A à Z.

Et dans ce système particulièrement bien rodé, faire attention à son dos joue un rôle majeur dans la conservation de la stature naturelle de la colonne vertébrale. Cela fait partie des éléments dont il faut avoir conscience pour s’éviter un mal de dos inopiné.

Enfin, toutes les pathologies étant particulières à chacun, rien de sert de faire des généralités. Ce n’est pas parce que tel sport a soigné votre voisin qu’il vous soignera et inversement. En revanche, une chose est sûre, et c’est C. Cayrac qui nous le dit, la pratique du sport est indispensable au fonctionnement optimal du corps humain.

 

« Fasciné par les sciences et disciplines médicales, j’exerce un œil critique sur l’actualité et forcément ce qui touche à la santé. Mon idéal : vivre une vie dynamique faite de voyages initiatiques et d’ouverture d’esprit. Cela requiert des efforts sur soi-même. Une hygiène de vie adéquate, un peu de sport et de bonne humeur sont nécessaires à la quête du sain bien-être. »  Stéphane Millet

Vous pouvez laisser un commentaire (en dofollow dès le 1er commentaire), ou un trackback depuis votre site.

9 commentaires dans “Article invité : Pourquoi faut-il en finir avec la distinction bons sports / mauvais sports ?”

  1. Max de Hotel design (1 comments) dit :

    Je suis d’accord la seule règle à prendre en compte c’est se faire plaisir. Il y en a marre de voir des personnes se priver (pour le sport ou autres) parce que ce n’est soi-disant pas « bon ». Et alors si on y prend du plaisir c’est pas le principal ?
    Après l’idéal, plutôt que de se priver, c’est de pratiquer plusieurs sports afin de garder cette « harmonie ».

    • Stéphane (1 comments) dit :

      Merci pour ton commentaire Max !

      Pratiquer plusieurs sports c’est effectivement un des éléments clefs ! Cela permet de s’épanouir pleinement et de faire travailler toutes les parties de son corps selon moi !

  2. […] Article invité : Pourquoi faut-il en finir avec la distinction bons sports / mauvais sports … From http://www.lemeilleurdelhomme.com – Today, 11:40 AM […]

  3. Guillaume (278 comments) dit :

    Excellent article, merci !

  4. Ric de ma vie de famille (3 comments) dit :

    C’est quand même dommage de passer à côté de sa chance de se faire plaisir ainsi que de prendre soin de son corps et de son esprit à cause d’une méconnaissance presque stupide. Mais bon, on entend souvent parler de ses préjugés et on finit inconsciemment par les croire!

  5. […] Article invité : Pourquoi faut-il en finir avec la distinction bons sports / mauvais sports … From http://www.lemeilleurdelhomme.com – November 7, 11:40 AM […]

  6. Yaatoo (1 comments) dit :

    Je pense que le sport est fait pour se défouler et se faire plaisir. Si ça devient une contrainte et qu’on ne prend pas de plaisir ça n’est pas du sport.

  7. Rafting dans l'aude (1 comments) dit :

    Le sport est la pour plusieurs choses. Faire du bien à son corps pour ne pas rouiller trop vite avec nos vies citadines, évacuer le trop plein de stress et ensuite ce faire plaisir. L’idéal étant de tout cumuler.

  8. Jonathan (2 comments) dit :

    C’est vrai que certains sports souffrent encore d’une mauvaise réputation pour plusieurs raisons.

    Je pense personnellement que tous type de sport est positif, à condition d’être pratiqué correctement voilà tout. Et pourquoi pas évidemment, cumuler différentes discipline pour justement atteindre l’harmonie musculaire.

    Merci pour l’article.

    Jonathan

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | iCellPhoneDeals.com has the best cell phone Deals. | Thanks to Upgrade Sprint Phone, MMO Games and Conveyancing