Arrêter de se lamenter sur son sort, c’est possible. Voici comment

Download PDF

Article rédigé par Jérémy, qui donne des conseils pour changer de vie sur son blog www.demainjechange.commeditation

 

Dans les lignes qui suivent, je vais vous partager la méthode qui m’a permis d’arrêter de me lamenter sur mon sort et redevenir maître de mon état d’esprit. C’est à la fois simple et très puissant, mais cela demande de la persévérance car les résultats n’arrivent pas en claquant des doigts.

Peut-être qu’aujourd’hui, vous vivez des choses qui vous rendent malheureux, des moments difficiles, ou tout simplement que vos journées sont ponctuées d’éléments négatifs. Le problème, c’est que tout ça vous impact directement : vous les ressassez, vous vous en plaignez aux gens autour de vous, vous râlez, … bref, vous entretenez constamment cet état d’esprit en vous lamentant sur votre sort.

Je connais très bien ce mode de fonctionnement car j’étais pareil. Pendant très longtemps, j’étais persuadé que la vie, le destin, l’univers -appelez ça comme vous voulez- avait une dent contre moi. Et que dès qu’il pouvait me faire une crasse, il ne s’en privait pas.

Je me plaignais constamment. J’avais l’état d’esprit d’une victime. Une victime de la vie, sur qui il tombe constamment des emmerdes, et qui n’a aucune prise sur les événements. Je subissais.

Jusqu’au jour où j’en ai eu marre. Vraiment. Je me suis rebellé sans même le faire exprès contre cet état d’esprit de lamentation permanente. Je me suis dit « mais merde Jérémy, pourquoi tu t’infliges toute cette souffrance !« . Et j’ai commencé à chercher une solution.

Je ne vais pas vous résumer toutes les étapes par lesquelles je suis passé (si ça vous intéresse j’en parle dans cet article), cela serait trop long et l’objet de cet article est de vous donner des pistes concrètes pour changer votre état d’esprit, et non pas d’écrire mon auto-biographie.

Voici donc le processus qui m’a permis de stopper définitivement les lamentations, d’acquérir l’état d’esprit de quelqu’un qui gagne, et de tirer le meilleur de moi-même.

 

 

1. Faites la chasse aux pensées négatives

Le problème de beaucoup de gens, c’est qu’ils se lamentent en permanence sans même s’en rendre compte. C’est devenu tellement naturel qu’ils le font sans réfléchir. Ils appellent un pote ou croisent une vieille connaissance, et hop c’est parti : ils se plaignent.

dialogue_positif_lmdh-prepa-mentale

Si vous voulez vraiment faire cesser cet état d’esprit, alors la première chose à faire c’est de vous mettre en chasse des pensées négatives qui vous tournent dans le crâne.

Prenez conscience de vos dialogues intérieurs. Écoutez vos pensées. Et quand vous vous surprenez à vous apitoyer sur votre sort, à vous plaindre que la vie ne vous réserve que des emmerdes, à vous dire « mince, ça tombe encore sur moi« , bref à avoir le comportement d’une victime : alors rebellez vous. Dites NON. Refusez d’être guidé par des pensées négatives. Et forcez-vous à voir les choses sous un autre angle et surtout à positiver.

Cela sera difficile au début car vous devrez désapprendre tous les mécanismes quasi-automatiques que vous vous êtes mis dans le crâne depuis des années, voire depuis votre enfance dans certains cas.

Mais prenez le temps de le faire, car les résultats sur le long-terme seront extrêmement positifs.

 

 

2. Listez les choses récurrentes qui vous procurent ces émotions

A partir de l’étape 1, quand vous surveillerez votre état d’esprit en faisant la chasse aux pensées négatives, vous allez remarquer que celles-ci sont très souvent provoquées par des récurrences.

Par exemple, vous rentrez du boulot en voiture, le soir, et systématiquement vous vous mettez à ronchonner car vous tombez dans les bouchons. Ça vous fait enrager car vous n’avancez pas, vous voulez rentrer chez vous plus vite mais vous êtes coincé dans le trafic et ça vous agace.

Et là vous commencez à en vouloir à la terre entière, et à vous morfondre sur votre sort. A vous dire que c’est toujours sur vous que ça tombe, etc.

Listez ces moments là. Listez les récurrences. Cela peut être le réveil le matin qui vous tire du lit alors que vous rêvez de ne plus avoir de patron. Cela peut être un supérieur qui vient systématiquement vous faire des remarques sur votre travail. Et ainsi de suite.

Notez tout ce qui revient régulièrement dans votre vie et qui vous procure une émotion négative ayant pour résultat : « ça me tombe encore dessus, j’en ai marre ! ».

 

 

3. Réagir : quittez ce statut de victime une bonne fois pour toutes

Et enfin, la troisième étape, qui se présente en deux options.

Soit changer ces choses, les éliminer de votre vie, les remplacer par des événements qui vous plaisent. Par exemple, si c’est votre patron qui vous agace, alors changez de job.

Soit acceptez-les comme faisant partie de vos vies, et donc arrêtez de vous en plaindre. Cela s’appelle le lâcher-prise. Ce n’est pas forcément évident à accepter, vous aurez souvent des attitudes automatiques du passé qui resurgira, mais dans l’absolu, c’est la meilleure des solutions.

Lâcher prise permet de supprimer l’auto-appitoyement. Cela signifie que ce que vous vivez actuellement n’est ni bien ni mal, c’est juste ainsi. Et que vous faites avec, parce que c’est votre vie et vous l’avez choisie.

Il n’y a pas de jugement dans le lâcher prise. Et c’est pour ça que c’est une excellente solution pour retrouver le calme, la sérénité d’esprit, et se débarrasser définitivement des pensées négatives qui n’existent, de fait, que dans la mesure où vous comparez votre présent réel avec un présent fantasmé.

Maintenant c’est à vous de jouer. Commencez par l’étape 1 en faisant la chasse aux pensées négatives, aux moments où vous vous apitoyez sur votre sort, et vous verrez la différence sur votre état d’esprit dans quelques jours !

Pour aller plus loin dans votre quête du bonheur, retrouvez tous les articles de Jérémy sur son blog www.demainjechange.com

 

Vous pouvez laisser un commentaire (en dofollow dès le 1er commentaire), ou un trackback depuis votre site.

Un commentaire dans “Arrêter de se lamenter sur son sort, c’est possible. Voici comment”

  1. Xolali (Holali) (1 comments) dit :

    Bonjour Jérémy,

    Merci pour ton article. J’ajouterai « Se concentrer sur ce qu’on sait faire de mieux ».
    Il est bon de chassez ses pensées négatives et surtout de trouver d’où elles viennent mais il est aussi bon de s’attarder sur toutes nos qualités.
    De ce fait, cela va automatiquement nous faire passer peu à peu de victime à winner.
    C’est bien entendu un chemin à effectuer pas à pas mais l’issue en vaut la peine !

    À bientôt

    Xolali

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | iCellPhoneDeals.com has the best cell phone Deals. | Thanks to Upgrade Sprint Phone, MMO Games and Conveyancing