La transpiration est un phénomène naturel qui aide à réguler la température corporelle. Mais quand elle devient excessive du fait du stress, de la pratique d’une activité sportive ou de la montée de la température ambiante, la transpiration peut être très dérangeante. Découvrez ici quelques astuces naturelles pour lutter contre l’excès de transpiration.

Utilisez du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude évite les mauvaises odeurs dues à la transpiration. Il absorbe la sueur et élimine les bactéries à l’origine de son odeur nauséabonde. Il suffit d’appliquer un peu de bicarbonate de soude ou de sodium sur les parties concernées. Les parties sur lesquelles le bicarbonate sera appliqué doivent être propres et bien séchées. Si vous souhaitez en faire un déodorant maison, vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle.

Vous pouvez également choisir le déodorant naturel Comme Avant, fait à base de bicarbonate de soude et de poudre d’Iris de Florence. L’Iris de Florence est à la fois un bon anti-transpirant et un déodorant apprécié. On adore son odeur délicate et florale.

déodorant bicarbonate de soude

Le citron, un anti-transpirant efficace

Le citron aide à réduire la sudation excessive. Vous pouvez l’intégrer à votre toilette matinale. Sa composition en acide nitrique permet de réguler le pH de la peau. Il permet aussi d’éliminer les bactéries sources de mauvaises odeurs au niveau des aisselles. L’astuce consiste à couper du citron jaune ou vert en plusieurs rondelles et à le frotter sous les aisselles chaque jour après chaque sortie de douche.

Vous pouvez aussi recueillir du jus de citron dans un récipient et le placer dans le frigo. Ensuite, à l’aide d’un coton, appliquez le jus de citron sur vos aisselles à la sortie de la douche. Pour éviter des sensations de brûlure, évitez d’appliquer le citron juste après un rasage.

Le concombre, pas seulement pour la salade

Il n’y a pas que pour la salade d’été que le concombre est utile. C’est aussi un puissant anti-transpirant. Il parvient à réguler les glandes responsables de la transpiration. Par ses propriétés astringentes, il resserre les pores et réduit la production de la sueur. Comme avec le citron, coupez le concombre en rondelles et frottez une rondelle sur les zones concernées. Pour espérer un résultat concret, appliquez cela une fois par jour pendant au moins 7 jours successifs.

La sauge, une plante aromatique et anti-transpirante

La sauge possède de nombreuses vertus aromatiques. Elle est utilisée depuis longtemps pour réguler la transpiration. Elle est encore plus efficace si la transpiration excessive est d’origine hormonale. Elle peut être utilisée sous deux formes :

  • En infusion ;
  • En poudre.

Pour la première forme, il suffit de la préparer dans un litre d’eau et de boire la tisane pendant toute la journée. Vous pouvez également utiliser la tisane en spray pour les aisselles. Pour la seconde forme, il faudra sécher et réduire en poudre quelques feuilles de la plante et appliquer ensuite la poudre sous les aisselles.

Profitez des vertus de l’aloe vera

L’aloe vera est reconnu pour ses vertus hydratantes et purifiantes. Ce sont ces propriétés qui en font un remède naturel très apprécié pour lutter contre la transpiration excessive. Appliqué en gel directement sous les aisselles ou sur la peau, il rééquilibrera le pH cutané et rafraîchira naturellement votre corps. Il freine également le développement des bactéries.

Que retenir ? L’excès de sueur est source de gêne. Mais, il est facile d’en venir à bout avec de petites astuces naturelles. Du citron à l’aloe vera en passant par la sauge et le bicarbonate de soude, vous avez le choix.