Comment sélectionner le meilleur champagne pour vos festivités?

 

 

Goûter à un champagne pétillant est plaisant, mais apprécier une coupe prestigieuse est exceptionnel. Même avec des bulles infinies effervescentes, les grandes marques se distinguent grâce à leur douceur pétillante et finement aromatisée. Cependant, trouver une bouteille de champagne n’est jamais simple pour un amateur si vous ne disposez pas d’un minimum de connaissance dans ce domaine. Il est dans ce cas bénéfique de se référer aux conseils d’experts dévoilés dans cet article pour s’attribuer le meilleur champagne

 

Trouver le meilleur champagne parmi ses variétés

 

Si vous êtes un grand amateur de champagne, vous connaissez sûrement la majorité des variétés de bouteilles. Toutefois, à titre informatif, il convient de les mentionner sur la liste non exhaustive suivante : 

  • BSA ou Brut sans année : combinant un tiers de chardonnay, un tiers de pinot meunier et un tiers de pinot noir ;
  • Grand cru : champagne provenant à 100 % des meilleurs terroirs ;
  • Champagne millésimé : fermenté 3 ans au minimum, il associe diverses régions et cépages ;
  • Premier cru : issus des communes classées entre 90 à 99 % ;
  • Champagne rosé : combine le vin rouge et le champagne ordinaire.

Vérifiez le statut de l’embouteilleur 

 

À la différence des autres bouteilles de vins et spiritueux, le champagne est le seul à ne pas être assorti obligatoirement de son appellation d’origine. Cependant, il est possible de trouver sur son étiquette le statut de l’entreprise réalisant la prise de mousse jusqu’au dégorgement. Dans ce cas, référez-vous aux bouteilles de champagne visibles sur www.best-cognac-champagne.com pour remarquer ce statut. Celui-ci est généralement distingué par deux initiales mettant en avant le statut de l’embouteilleur. Les voici : 

  • SR : Société de récoltants, désigne les producteurs commercialisant le champagne;
  • CM : Coopérative de manipulation, il s’agit d’une cave regroupant plusieurs adhérant pour presser, vinifier et assembler les vins. La coopérative commercialise après les produits rassemblés ;
  • RC : Récoltant coopérateur, à la différence de la coopérative, les viticulteurs confient au coopérateur la seconde fermentation. Puis, ils se chargeront de la commercialisation des produits après leur mise en bouteille ;
  • RM : Récoltant manipulant, ces initiales désignent un vigneron à la fois cultivateur, récoltant et se chargeant personnellement de la fermentation de son champagne ;
  • NM : Négociant manipulant : on parle d’une société achetant auprès des vignerons les raisins et élaborant son champagne. Il commercialise après les bouteilles sous son nom ou sa marque.

Les terroirs et le vignoble 

 

Il convient de se renseigner sur l’importance des terroirs et des vignobles pour trouver le meilleur champagne. Le terroir est en effet l’équivalent de la marque et constitue une garantie quant au goût du produit après l’assemblage des différents millésimes. Pour le vignoble, sachez que seuls trois cépages sont autorisés lors de l’assemblage du champagne : le chardonnay, le pinot noir et le meunier

Facebook
Twitter
LinkedIn