L’éjaculation précoce est un dysfonctionnement sexuel qui touche de plus en plus d’hommes aujourd’hui. Si certains couples arrivent à surmonter ce problème érectile de l’homme, d’autres par contre s’en trouvent totalement déstabilisés. Nous vous proposons quelques conseils pour faire face au problème d’éjaculation précoce.

Opter pour un traitement médicamenteux ou consulter un sexologue

La cause du problème d’érection peut varier d’un homme à un autre. Elle peut être psychologique, physique ou génétique. Consulter un professionnel permettrait de détecter précisément l’origine du problème pour trouver une meilleure solution. Un médecin saura vous conseiller le traitement adapté à votre cas. Généralement, des médicaments antidépresseurs sont prescrits pour la régulation de l’éjaculation si la cause est d’ordre psychologique.

Quelques habitudes peuvent aider à faire face à l’éjaculation précoce. Vous devez discuter du problème avec votre conjointe, pratiquer certains exercices sexothérapiques sans oublier d’adopter certaines positions lors des ébats sexuels. Vous pouvez également envisager de consulter un sexologue pour mieux comprendre ce qu’est l’éjaculation précoce et vous aider à y faire face, en plus (si besoin) d’un traitement médicamenteux.

Le sexologue va permettre d’aider les patients atteints de problème d’érection ou autres problèmes sexuels, à trouver des solutions ou tout simplement à répondre aux questions qu’ils se posent sur leur sexualité. Il va ainsi, aussi bien aborder l’aspect « technique » de la sexualité que l’aspect psychologique.

Communiquer avec votre partenaire lors d’un problème d’érection

L’éjaculation précoce est source de gêne et d’inconfort. Atteint, l’homme a généralement tendance à se renfermer sur lui-même. Il s’agit pourtant un problème qui affecte les deux partenaires. Il est donc nécessaire d’y faire face ensemble. La femme doit donc démontrer sa compréhension en rassurant son partenaire. Si elle affiche son anxiété, l’homme s’en trouvera angoissé et le mal être s’aggravera. Vous lui serez d’une grande aide en lui apportant tout votre soutien moral en essayant de comprendre l’éjaculation précoce et de trouver les solutions pour y faire face efficacement. Le couple peut par exemple s’entendre sur les différentes possibilités afin de mieux contrôler son excitation.

éjaculation précoce

Adopter certaines positions sexuelles pour éviter l’éjaculation précoce

La position adoptée lors des ébats sexuels influence l’éjaculation. Ainsi, les positions qui obligent l’homme à se coller totalement à la femme intensifient l’envie et déclenchent par conséquent une éjaculation prématurée. Pour retarder l’orgasme, il faut privilégier les positions qui permettent à l’homme d’être détendu et moins actif.

Les positions de l’andromaque, de l’amazone ou du lotus sont entre autres des références en la matière. La femme est plus active dans ces positions. Non seulement le plaisir est partagé, mais l’éjaculation est également retardée. La position où l’homme s’allonge sur le côté derrière sa partenaire aussi allongée, est assez efficace. Il y a également la très populaire position de la levrette qui peut aider dans le contrôle de l’éjaculation. Mais cette dernière nécessite de petites pauses et un peu d’attention pour ne pas faire mal à la femme.

Vaincre l’éjaculation précoce grâce à des exercices de sexothérapies

L’éjaculation précoce est en fait l’incapacité de l’homme à maîtriser son désir sexuel. Certains exercices peuvent aider à retarder l’éjaculation. Le « stop and go » en est une référence. C’est une technique qui consiste à se concentrer sur son excitation lors des ébats sexuels. L’homme arrête son mouvement à l’approche de l’éjaculation pour laisser l’excitation diminuer et reprendre le mouvement. C’est une technique qui peut être répétée à plusieurs reprises lors du rapport sexuel. D’autres exercices comme le squeezing et la respiration sexo-corporelle sont également efficaces pour retarder l’éjaculation.