Quelle assurance choisir pour un jeune conducteur?

 

Dans la vie du jeune, il y a des moments déterminants dont l’obtention du permis de conduire et l’acquisition d’une nouvelle auto. Ce sont des signes d’émancipation et surtout des opportunités non négligeables. Toutefois, choisir sa première auto peut être complexe.

Comment définit-on le jeune conducteur ?

 

Il n’y a pas vraiment de définition légale du jeune conducteur. Au niveau du code de la route et du code des assurances, ce sont des automobilistes dont l’obtention du permis de conduire date de 3 ans au moins ou l’équivalent du permis de conduire probatoire. Pour les compagnies d’assurance auto, les jeunes conducteurs sont les automobilistes qui n’ont pas eu droit à une assurance au cours des 3 dernières années. Soit :

  • les conducteurs n’ayant jamais été assurés que ce soit en nom propre ou sur le contrat des parents et du conjoint ;
  • Les automobilistes de voiture de fonction non désignés ;
  • Les conducteurs ayant repassé le code et le permis en même temps.

En quoi l’assurance est-elle une obligation légale ?

 

Comme tout automobiliste lambda, le jeune conducteur se doit de souscrire au moins à une assurance auto jeune conducteur avec assuronline au tiers ou encore une responsabilité civile, et ce, afin de se protéger contre les tous les dommages matériels ou corporels qu’il peut provoquer en cas d’accident.

Généralement, les assureurs perçoivent les jeunes conducteurs comme étant inexpérimentés, ils se voient donc appliqués des surprimes pouvant aller jusqu’à 100% du tarif de base d’une assurance auto semblable. C’est une surprime qui va donc compenser un risque de sinistre plus élevé, comme indiqué dans l’article A.335-9-1. 

 

Payer une assurance moins cher : nos solutions

 

Fort heureusement, il existe quelques solutions afin que vous puissiez payer votre assurance jeune conducteur moins cher.

 

La conduite accompagnée

Si vous avez eu votre permis de conduire dans le cas d’une conduite accompagnée, sachez que vous pouvez profiter d’une remise de 50% de la surprime mise en place par les assureurs pour les jeunes permis, et ce, à compter de la 1ère année de conduite. Certains assureurs proposent même des remises de primes si le conducteur a moins de 25 ans. 

 

Choisir l’assureur de ses parents

Si vos parents sont des assurés hors pair, et qu’ils ont de bons antécédents surtout, vous pouvez entamer la négociation de votre contrat d’assurance automobile jeune auprès de leur assureur. Cela vous permettra d’avoir une prime allant jusqu’à 30%.

 

Etre conducteur secondaire sur l’assurance de ses parents

Si vous n’avez pas l’intention de toujours utiliser votre auto ou que vous allez conduire la voiture de vos parents, vous pouvez faire une inscription comme 2nd conducteur sur un contrat existant. Par contre, vous devez respecter certaines conditions de l’auto, mais vous pouvez économiser la surprime, le temps pour vous d’être un conducteur confirmé

 

Choisir une voiture d’occasion

Pour votre 1ère auto, ne faites surtout pas de folies. Le temps d’avoir le permis de 3 ans, sélectionnez une voiture ayant une faible valeur. En effet, le prix et la puissance, peuvent entrer dans le devis final lors du calcul de la prime. Si la voiture est peu chère, ne souscrivez surtout pas à une assurance tous risques, la formule classique sera amplement suffisante.

 

Pay as you drive

L’assurance auto au kilomètre ou Pay as you drive, est un contrat intéressant. Vous ne payerez plus de cotisation fixe, mais plus une prime modulable dépendamment des trajets à faire. 

 

Faire une comparaison des offres

 

L’automobiliste en général désirant avoir une nouvelle auto, doit avoir des réflexes de base au moment de sélectionner son type d’assurance auto. Le jeune conducteur doit avoir une couverture optimale, et ce, au meilleur prix d’où la nécessité de faire un comparatif.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn