5 parfums d’été préférés 

De tous les détails qui obsèdent la mode masculine, le parfum est intéressant car, bien qu’on ne le voit pas, il apporte la touche finale parfaite à n’importe quel look. Lorsque je m’habille le matin, une vaporisation ou un jet d’eau de Cologne est le dernier détail avant de sortir. Le bon parfum complète à la fois votre tenue et la saison et complète l’ensemble. Voici cinq parfums à porter ce printemps-été.

 

1. Diptyque Philosykos

Je ne compte plus le nombre de fois où je suis passée devant la boutique Diptyque sur Bleecker dans le West Village. Ils sont célèbres pour leurs parfums d’ambiance, mais ils ont aussi pas mal de colognes convaincantes. J’ai découvert Philosykos après avoir lu cette interview de Nick Wooster l’année dernière. C’est un de mes favoris au printemps.

 

Ce que ça sent : Frais, propre et végétal. De la figue naturelle avec juste un soupçon de douceur.

Quand le porter : Des matinées de printemps/été lumineuses et ensoleillées avec un léger refroidissement.

 

2. Acqua di Parma Colonia

Ce n’est pas un secret que je suis un grand fan du style italien classique. Et quand il s’agit de compléter ces types de penchants sartoriaux, rien ne vaut une eau de cologne italienne traditionnelle. Acqua di Parma est fraîche et masculine et me transporte toujours en Italie.

 

Ce qu’elle sent : Agrumes, verveine, lavande, un soupçon de rose. Une eau de cologne italienne élégante, fraîche, naturelle et intemporelle.

Quand la porter : L’après-midi ou le début de soirée après la plage ou la piscine.

 

3. Penhaligon’s Bayolea

Malgré sa fondation en 1870, Penhaligon’s était nouveau pour moi lorsqu’il est arrivé dans un colis de soins de Barneys il y a quelques mois. Le parfum Bayolea était en fait une formule d’archive autrefois retirée, mais je suis très reconnaissante qu’il ait été ressuscité. C’est un autre parfum d’été classique qui a juste assez d’une torsion élégante qui le rend unique et intéressant.

 

Ce qu’il sent : Des agrumes terreux, du poivre et un peu d’épices. Une version zestée, plus croquante et plus fraîche d’un rhum de baie classique, bien qu’elle soit loin d’être aussi profonde et sombre.

Quand le porter : Tous les jours, au plus profond des mois chauds de l’été.

 

4. Byredo Oud Immortel

Même si les parfums de créateurs sont loin d’être la périphérie de vos intérêts liés à la mode masculine, vous avez sans doute vu une tonne d’ouds inonder le marché. Ils sont reconnaissables entre tous. J’en ai essayé quelques-uns, dont la version du Labo et le très coûteux Illuminum, mais à mon avis, rien ne vaut Oud Immortel. C’est devenu une usure quotidienne pour moi ce printemps et cet été.

 

Ce qu’il sent : Terreux, mais délicat. De la mousse herbacée, du patchouli léger, de l’oud.

Quand le porter : Un parfum unique qui est bon toute la journée, tous les jours. Serait particulièrement intriguant comme touche finale d’un premier rendez-vous dînant al fresco.

Il s’agit d’un parfum d’ambiance.

 

5. Rhum Royall Bay

Voici un parfum d’été masculin classique s’il en est. C’est l’une des premières bouteilles que j’ai ramassées une fois que j’ai commencé à explorer le monde des parfums pour hommes. Vous pouvez en fait faire votre propre eau de Cologne au rhum de baie très facilement – les critiques ne manquent pas sur Amazon pour vous dire à quel point c’est facile – mais pour les non-initiés au bricolage, un flacon ne vous coûtera que 40 €

 

Ce qu’il sent : Riche, sombre, musqué. Feuilles de laurier et clou de girofle.

Quand le porter : En vacances sur une île. Ou à tout moment où vous voulez vous sentir comme si vous étiez en vacances sur une île.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn