Comment bien choisir son équipement d’équitation ?

Considérée par les professionnels comme un sport de haut niveau et un hobby pour les débutants, l’équitation est une activité qui requiert de se procurer le matériel adapté. Le cavalier a en effet besoin d’équipements confortables et fiables pour lui permettre de performer et de prendre plaisir en toute sécurité. Pour vous accompagner et vous aider dans vos choix, voici quelques conseils.

Pourquoi faut-il bien choisir son équipement d’équitation ?

Tous les éléments d’équitation que vous achetez garantissent votre confort, celui de votre cheval et votre sécurité physique. Pour les plus expérimentés d’entre vous qui participent aux concours équestres, il y va notamment de vos performances et de vos résultats. Vous l’aurez compris, peu importe votre niveau, vous avez tout intérêt à bien choisir vos équipements. Pour acheter le bon matériel, plusieurs paramètres doivent être considérés comme la taille, la matière, la fonction, la forme de la monture, etc.

Le matériel du cavalier

Il existe de nombreux équipements et accessoires conçus pour le cavalier, mais nous vous conseillons d’accorder une importance particulière à la bombe, au pantalon d’équitation et aux chaussures. Voici notamment quelques conseils pour les choisir.

La bombe (ou casque d’équitation)

Le choix de la bombe ou le casque d’équitation se fait en fonction de 4 critères : les normes, le prix, le maintien et les technologies. À savoir que tous les casques d’équitation en ABS, quelle que soit votre spécialité, conviennent pour la pratique de ce sport. En revanche, si vous pratiquez l’équitation en concours complet, le casque à large visière est déconseillé puisque présentant des risques en cas de chute. Concernant tous les casques proposés sur le marché, ils sont conçus de façon à être respirants et légers. Il s’agira ensuite de faire votre choix entre deux styles d’intérieur : les bas de gamme avec crémaillère de réglage (généralement pour les enfants) et les liners intérieurs interchangeables (bien plus pratiques si vous souhaitez les changer ou les laver).

Pour ce qui est des normes, la fabrication des bombes correspond à la norme EN 1384, unique en Europe. Plusieurs éléments sont notamment contrôlés pour attester de leur fiabilité : l’avant et l’arrière du casque, son maintien en cas de chute, sa résistance et les parties latérales. Toutes ces certifications doivent faire l’objet d’une révision tous les 5 ans afin de prendre en compte l’intégration des innovations et améliorations dans les nouveaux produits. Pour trouver des casques de grande qualité et qui répondent aux normes en vigueur, nous vous conseillons de vous rendre sur le site d’une sellerie qui possède l’embarras du choix en termes d’équipements d’équitation. Vous pourrez ainsi vous procurer tout le matériel dont vous avez besoin.

Pour choisir votre casque, vous devez également prendre en compte le maintien. Pour ce faire, vous devez donc vous assurer qu’il englobe bien toute votre tête, il ne doit ni y avoir d’espace vide entre les parois et votre tête ni créer des points de pression. Généralement, une taille S convient à du 53 jusqu’au 56 cm en termes de tour de tête, le M va du 56 jusqu’au 59 et le L de 58 cm à 61 cm. En termes de prix, comptez entre 50 et 500 euros selon la qualité des matériaux de conception de la bombe.

équipements équitation

Le pantalon d’équitation

Le pantalon, également appelé culotte d’équitation, possède une coupe près du corps, ceci afin d’éviter des frottements supplémentaires. Il est important de choisir un modèle qui s’adapte non seulement aux conditions climatiques, mais également à la fréquence à laquelle vous montez votre cheval. Le pantalon d’équitation est un équipement qui assure également le confort du cavalier. Le tissu doit être suffisamment épais au niveau de la partie interne des cuisses et des genoux afin de limiter les frottements entre la peau et la selle. Aujourd’hui, on peut trouver différents types de culottes d’équitation : le pantalon à scratch ou le pantalon à basanes. Vous avez également le choix d’opter pour un legging.

La doublure du pantalon d’équitation est habituellement en tissu, mais elle peut également être munie de grips qui vous offrent une meilleure adhérence à la selle. A cet effet vous avez le choix entre différentes options, à savoir le pantalon demi-grip anti dérapant au genou, le full grip qui part du genou et qui remonte sur les fesses et le sans grip. Le pantalon d’équitation à scratch est, pour sa part, doté de scratchs au niveau des chevilles, ils servent à fermer le pantalon.

Enfin, le pantalon à basanes possède des empiècements de cuir à l’intérieur des genoux. Ils favorisent l’adhérence entre les genoux et la selle. Quoi qu’il en soit, pour des activités comme la randonnée équestre en milieu sauvage par exemple, la culotte d’équitation doit être suffisamment épaisse pour assurer un maximum de confort au cavalier.

Les chaussures d’équitation

Vous avez le choix entre les bottes et les boots avec chaps. Toutes deux permettent d’atténuer les frottements contre la selle et sécurisent le pied en cas de chute. Si vous pratiquez l’équitation par temps froid, optez pour des bottes doublées afin de vous apporter de la chaleur. Vous avez ensuite le choix entre les bottes synthétiques et les bottes en cuir. Les bottes synthétiques sont faciles à entretenir, imperméables et possèdent un bon rapport qualité/prix. Les bottes en cuir possèdent les mêmes avantages avec en prime une plus grande durabilité, en revanche, elles nécessitent davantage d’entretien.

Comme de nombreux cavaliers, vous pouvez également opter pour la combinaison boots et mini chaps qui offrent eux aussi un certain confort. La chap est une chaussette en cuir que l’on vient fixer sur la bottine. Il existe également des versions imperméables, idéales par temps de pluie. En termes de prix, les bottes en cuir coûtent plus cher que les modèles synthétiques en raison de la résistance et de la longévité du cuir.

chaussures équitation

Le matériel d’équitation pour le cheval

Pour garantir votre sécurité et celle de votre cheval, d’autres équipements sont également indispensables.

La selle d’équitation

Il existe différents types de selles. En premier lieu il y a les bardettes, également appelées selles d’initiation, il s’agit de selles sans arçon et relativement souples. Elles sont particulièrement adaptées pour les débutants, car elles possèdent un siège large. De plus, elles disposent d’une poignée afin d’assurer la stabilité des cavaliers.

Viennent ensuite les selles polyvalentes. Ce type d’équipement s’adapte à tout type de discipline. Elle est particulièrement adaptée pour une pratique sur terrain plat avec son siège large et relativement creux : l’idéal pour partir en balade. La selle d’extérieur, quant à elle, dispose également d’un siège large afin d’être suffisamment à l’aise pour se promener durant plusieurs heures. De plus, vous pourrez compter sur un grand dégarotage et une certaine épaisseur à l’assise afin de répartir au mieux le poids du cavalier et assurer un certain confort au cheval. Enfin, ce type de selle possède différents points d’attache pour fixer vos affaires, notamment vos sacs.

Si vous effectuez du parcours d’obstacles, optez pour une selle d’obstacle. L’inclinaison des quartiers vers l’avant vous permet d’être plus équilibré(e). Par ailleurs, les taquets situés à l’arrière et à l’avant visent à améliorer la fixité des jambes. Enfin, le dernier type de selle est la selle de dressage. Grâce à son siège creux, le cavalier peut ainsi gérer sa stabilité. Avec ce type de sangle, vous serez également plus proche de votre cheval grâce au long sanglage.

Les sangles

Les sangles permettent de bien fixer la selle sur le dos du cheval. Vous avez le choix entre des selles en cuir, synthétiques et en tissu. Vous devrez également choisir entre :

  • des sangles anatomiques : ce type de sangle permet de libérer les épaules du cheval et donc d’améliorer son confort.
  • Des sangles à bavette : elles sont surtout utilisées dans le cadre de parcours d’obstacles et en cross et possèdent un bout de cuir qui protège la peau du cheval. Ce dernier est notamment utile dans le cas d’un éventuel choc lors de la levée de ses antérieurs.
  • Des sangles droites : ce modèle est le plus basique et ne prend pas en compte la corpulence du cheval.
  • Des sangles réglables : elles permettent au cavalier de gérer la longueur de la sangle.
  • Des sanglons élastiques : ils ont pour objectif de faciliter le sanglage. Faites toutefois attention, car ce type d’équipement s’use plus facilement puisque la partie élastique est particulièrement fragile.

matériel indispensable équitation

Les enrênements

Les enrênements sont des équipements qui permettent de travailler avec le cheval. Ces équipements agissent essentiellement sur le placement de la tête et sur l’angle d’ouverture de l’encolure. Les enrênements doivent être installés très délicatement afin de ne pas blesser le cheval.

Il existe différents types d’enrênements d’équitation : les enrênements fixes (adaptés à tous les cavaliers) et les enrênements coulissants (réservés aux cavaliers expérimentés puisque son utilisation peut s’avérer délicate). Parmi les autres types d’équipements que vous pouvez vous procurer, afin d’être équipé au mieux, figure le gilet airbag d’équitation pour vous protéger en cas de chute. Une veste de concours et des gants peuvent également vous être utiles.

Facebook
Twitter
LinkedIn