Comment réussir son premier saut en parachute ?

Vous avez décidé de faire votre premier saut en parachute (ou vos potes ont décidé à votre place en vous offrant une de ces fichues box cadeau) ? Excellent choix ! Rien ne vaut la sensation de tomber en chute libre dans le ciel à 120 km/h. Le saut en parachute n’est pas aussi facile qu’il y paraît, et si vous n’êtes pas correctement préparé, l’expérience peut être très éprouvante. Ce serait dommage de vous gâcher cette expérience unique. Avant d’entrer dans le vif du sujet, jetez un coup d’œil rapide à ces conseils pour que votre premier saut se passe le mieux possible. Bon saut !

Filmez votre premier saut en parachute !

Vous pourrez ainsi garder un souvenir de ce moment passionnant. Si vous avez de la chance, vos amis et votre famille pourront assister à vos derniers instants avant que vous ne sautiez dans le vide depuis la porte ouverte d’un avion. Ils pourront voir la terreur dans vos yeux lorsque vous réaliserez que vous avez fait une erreur et qu’il n’y a pas de retour en arrière possible !

Comme vous ne risquez pas de dégainer votre iPhone pour faire un selfie alors que vous foncez vers le sol à grande vitesse, on vous recommande de prendre un pack permettant qu’un pro du saut en parachute vous accompagne avec une caméra HD. Les écoles de saut qui vendent les baptêmes de chute libre proposent en général de faire filmer son saut en parachute par un autre jumper qui sautera de l’avion juste avant vous. C’est quand même vachement plus classe de vous voir hurler en haute définition, plutôt que de laisser votre beau-frère filmer pendant 15 minutes un petit point noir flottant dans le ciel depuis le sol…

Filmez votre saut en parachute

Préparez-vous bien avant votre saut !

Si c’est votre premier saut, vous sauterez en tandem (attaché à un moniteur), il n’y a pas grand-chose à faire en termes de préparation. Il est quand même recommandé de venir en bonne forme (on évite de prendre une cuite la veille) physique et mentale.

Lorsque vous êtes prêt à réserver votre saut en parachute, choisissez un bon jour. C’est important, car les conditions météorologiques peuvent changer très rapidement, surtout si vous faites un saut en parachute près de la côte. Vérifiez bien les prévisions météorologiques pour le jour de votre saut et la veille. Si les conditions ne sont pas idéales, votre saut en parachute peut être annulé.

Le jour de votre saut, arrivez un peu en avance au centre de parachutisme. Vous aurez ainsi le temps de vous habituer à l’environnement et de rencontrer les instructeurs. Vous allez avoir droit à un petit topo sur le process et la sécurité, après quoi vous serez harnaché à votre instructeur et emmené dans l’avion. Si vous flippez, c’est le moment de partir en courant avant d’être attaché au prof !

Les instructeurs vous aideront à enfiler votre harnais et tout le matériel de sécurité. Ils passeront ensuite en revue les procédures de sécurité une dernière fois avec vous. Assurez-vous d’écouter attentivement les instructions et de poser toutes les questions que vous souhaitez. Ce n’est pas le moment de jouer les machos !

Une fois en l’air, il est temps de profiter de la balade et d’admirer la vue incroyable. Vous la verrez bientôt de BEAUCOUP plus près. Votre instructeur s’occupera de la plupart des tâches, mais il se peut que l’on vous demande d’aider à la direction ou à l’ouverture du parachute en pleine chute libre, histoire de vous mettre dans l’ambiance.

Faut-il avoir une certaine condition physique avant de sauter en parachute ?

La question qui fâche. Vous vous posez cette question depuis que vous avez vu votre pote Paulo le pompier et ses supers abdos musclés faire un atterrissage parfait pour son 256464ème saut en parachute au-dessus du Bassin d’Arcachon ? La réponse est non, mais il est recommandé d’être en bonne condition physique. Cela vous permettra de mieux résister aux forces G lors de la chute libre, de l’ouverture du parachute, et surtout, de l’atterrissage. Outch.

Disons que les genoux et la colonne vertébrale en prennent un certain coup, même si votre instructeur absorbera le gros du choc. En bref, vous n’avez pas besoin d’être un super athlète, mais il vaut mieux éviter d’être trop en mauvaise forme.

Vous devez également être prêt mentalement à vivre cette expérience. Le parachutisme n’est pas fait pour tout le monde et certaines personnes ne peuvent tout simplement pas supporter la montée d’adrénaline. Si vous êtes le type de gars qui a facilement peur, ce n’est probablement pas une bonne idée de faire du saut en parachute. Si vous êtes prêt à relever le défi et que vous pensez pouvoir le faire, alors n’hésitez pas ! C’est une expérience dont vous vous souviendrez.

Que faut-il manger avant un saut en parachute ?

Bonne question. Vous avez peur de vomir ? Non ? Alors, mangez ce que vous voulez ! Sérieusement, vous devriez éviter de manger quelque chose de trop lourd avant votre saut. Vous devez également éviter de boire de l’alcool avant de sauter. L’alcool peut vous déshydrater et vous donner des vertiges, ce qui n’est pas idéal quand on tombe du ciel la tête en bas vers le sol.

Vous allez brûler beaucoup de calories pendant votre saut en parachute, il est alors important de manger un peu avant. Un repas léger est recommandé, car vous ne voulez pas vous sentir trop plein lorsque vous sauterez de l’avion collé à un moniteur, hein ? Un sandwich et un fruit devraient faire l’affaire.

Astuce : évitez de manger quelque chose de trop sucré, car l’adrénaline va vous donner des vertiges. Vous ne voudrez certainement pas vous évanouir au milieu de votre saut en parachute…

saut parachute inoubliable

Techniques de gestion du stress si vous êtes un peu anxieux avant le saut

Détendez-vous. Tout va bien se passer. Vous allez juste tomber du ciel depuis un avion, attaché à un inconnu et relié par des ficelles à un drap. Vous saviez que les chiens de l’armée peuvent aussi sauter en parachute, attachés à leur maître ? Maintenant que vous le savez, détendez-vous.

Ne pensez pas à la hauteur

Cela peut sembler une tâche impossible, mais il est important d’essayer de ne pas trop penser au saut en parachute. Si vous vous concentrez sur le fait que vous êtes sur le point de vous jeter d’un avion, vous allez paniquer. On évite les techniques de visualisation !

Respirez un bon coup avant le saut

Cela peut sembler être un non-sens, mais il est en fait très important de respirer profondément et lentement avant votre saut. Cela vous aidera à rester calme et concentré.

Prenez quelques respirations profondes et expirez lentement. Répétez cette opération plusieurs fois jusqu’à ce que vous sentiez vos muscles se détendre.

Parlez à votre moniteur

Votre moniteur est là pour vous aider et il a l’habitude des petits rigolos comme vous. Alors, n’hésitez pas à lui parler ou à lui demander de vous aider à penser à autre chose. La plupart du temps, il le fera même spontanément s’il voit que vous êtes tendu (et vous le serez. Si, si).

Saut en parachute : faites ça entre potes, c’est plus amusant !

Vous avez probablement entendu dire que tout est toujours plus amusant avec des amis. C’est vrai, sauter dans le vide aussi ! Il est toujours plus amusant de partager une expérience potentiellement mortelle avec quelqu’un que vous connaissez. Que faire si vous n’avez pas d’amis qui veulent faire du parachutisme avec vous ?

Ne vous inquiétez pas, il existe de nombreuses façons de trouver des partenaires casse-cou prêts à sauter avec vous. Vous pouvez vous rendre dans un club de parachutisme local ou trouver des personnes qui cherchent des partenaires de parachutisme sur internet. Ça existe.

Vous pouvez également essayer de convaincre vos amis de vous accompagner en leur expliquant à quel point le saut en parachute est amusant. Même les flics et l’armée s’amusent. Qui sait, peut-être seront-ils convaincus, ou bien auront-ils pitié de vous. Vous pouvez aussi jouer la provocation et les mettre au défi. Une bonne peur entre amis, voilà de quoi souder vos liens d’amitié masculine ! Vous pourrez vous en vanter pendant des années.

Regardez quelques vidéos conseil pour savoir à quoi vous attendre

Comme vous le savez probablement, voir c’est croire. Regarder quelques vidéos sur le parachutisme peut vous aider à comprendre à quoi vous attendre et à vous enthousiasmer pour votre propre saut en parachute. Vous vous sentirez moins seul quand vous n’aurez même plus de voix pour crier ou que vous vous retrouverez ficelé sur la poitrine d’un gros costaud.

Le point technique avec le saut en parachute, c’est l’atterrissage et votre instructeur insistera probablement là-dessus. Vous allez plonger à grande vitesse et vous devez savoir comment atterrir correctement et placer vos jambes, sinon vous risquez de vous blesser. Même si vous allez recevoir une petite formation, rien ne vous empêche de regarder des vidéos avant pour voir exactement ce qu’il faut faire.

Il existe de nombreuses vidéos de saut en parachute sur YouTube. Si vous faites filmer votre propre saut par un pro, vous pourrez aussi balancer la vôtre, avec classe s’il vous plaît ! En conclusion, avant un saut en parachute, n’oubliez pas de :

  • manger léger,
  • essayer de ne pas trop y penser (c’est raté),
  • respirer profondément et lentement,
  • parler à votre instructeur,
  • voir si vous pouvez sauter en parachute avec des amis,
  • faire filmer votre saut par un pro,
  • penser à regarder (avant de sauter) des vidéos pour obtenir des conseils.

Maintenant, sautez et amusez-vous !

Facebook
Twitter
LinkedIn