Courts, dos et côtés s’il vous plaît – Le retour du salon de coiffure dans un magasin

 

 

 

Les lecteurs réguliers ont peut-être remarqué ces derniers temps une tendance qui se développe chez les détaillants de vêtements pour hommes avec l’ajout d’un salon de coiffure traditionnel, mais avec la touche contemporaine si importante, dans leur magasin phare. Cependant, ce n’est pas un phénomène nouveau, depuis des années, les bastions des grands magasins traditionnels tels que Selfridges, Harrods et certains des magasins plus old school House of Fraser tels que l’ancien Kendals à Manchester, se sont tous vantés d’avoir des emporiums de coiffure pour répondre à toutes les exigences possibles du gentleman élégant.

Néanmoins, la balance du style est bel et bien revenue en faveur de l’expérience traditionnelle du barbier. 

 

Néanmoins, ces détaillants de vêtements sont loin d’être seuls sur ce conseil de coiffure particulier. TopMan a fait appel aux services des meilleurs barbiers Sharps, tout comme Ben Sherman qui va bientôt ouvrir ce service dans son magasin d’Islington, à Londres. Superdry a opté pour les compétences de coiffure de Tommy Guns pour leurs magasins phares de vente au détail. Tommy Guns est particulièrement connu pour créer un environnement saisissant qui mêle les influences de l’héritage Barbershop, les faux récits et l’artisanat des temps modernes à leurs prouesses en matière de coupe de cheveux. Et les gardiens du No 1 Savile Row eux-mêmes, Gieves & Hawkes sont une oasis contemporaine dédiée au sein de leur havre masculin traditionnel, dirigée par Gentlemen’s Tonic.

 

Albam, oui les trendsetters extraordinaires Albam, qui ont offert les services uniques de Matt Raines et sa marque Mr Natty au sein de leurs magasins.

 

Et pour nos lecteurs irlandais, ou si vous prévoyez un voyage sur l’île d’émeraude, les merveilleusement stylés Brown Thomas ont récemment ouvert leur propre enclave de toilettage dans Brown’s en proposant des forfaits allant de la « réparation rapide en 10 minutes » au « rajeunissement en 40 minutes »

Bien que la première fois que j’ai vu cette nouvelle tendance des temps modernes, d’un retour à la chaise du barbier dans une expérience de shopping pour hommes, c’était avec les gourous du style mancunien Oi Polloi. Qui, pendant des années, dans leur magasin d’origine, faisaient la queue devant leur porte en attendant de pouvoir profiter de leur unique fauteuil de barbier ? 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn