Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Greffe de cheveux ratée : comment faire ?

 

Il existe plusieurs solutions qui permettent de rattraper les défauts apparents d’une greffe de cheveux ratée. Quelles sont-elles et comment les réaliser pour sauver l’apparence de votre greffe de cheveux, tout en favorisant la repousse naturelle des cheveux ? Une greffe de cheveux est une opération délicate. Il arrive qu’elle rate et laisse des séquelles inesthétiques sur le crâne. Heureusement, il existe des solutions pour rattraper une greffe de cheveux ratée.

 

Comment savoir si une greffe de cheveux est ratée ?

 

Plusieurs moyens permettent de repérer les signes d’une greffe de cheveux ratée :

  • un effet de cheveux de poupée : la tête présente des parties chauves qui sont souvent dissimulées sous des cheveux longs qui proviennent des zones avoisinantes. C’est le signe que la calvitie n’a pas été réparée, mais juste camouflée ;
  • une cicatrice trop visible : le bon chirurgien laisse une trace presque invisible de l’opération de greffe. Celle-ci est généralement dissimulée de façon naturelle sous la chevelure. Autrement, la greffe n’a pas réussi ;
  • une densité capillaire inégale : une greffe de cheveux réussie permet d’avoir la même densité de cheveux sur toute la tête. A contrario, l’on remarquera des zones plus denses que d’autres ;
  • une mauvaise orientation des greffons : les greffons fraîchement implantés doivent pousser dans la même direction que les cheveux naturels du patient. Autrement, il s’agit d’une opération ratée.

 

Implant capillaire raté : que faire ?

 

Plusieurs patients victimes d’une greffe de cheveux ratée se posent la question, que dois-je faire ? Heureusement, tout espoir n’est pas perdu. Il existe des solutions qui permettent de rattraper une greffe ratée, selon le cas qui se présente.

  • l’implantation de nouveaux greffons : implanter de nouveaux greffons directement sur la cicatrice permet de couvrir complètement la cicatrice à la repousse des cheveux ;
  • la technique de micropigmentation : il s’agit de réaliser un microtatouage sur plusieurs séances afin de masquer entièrement la cicatrice ;
  • la greffe de cheveux : une deuxième opération est souvent nécessaire pour supprimer l’effet cheveux de poupée. Elle consiste essentiellement à incorporer de nouveaux greffons de l’ordre d’un cheveu sur le premier centimètre, puis deux sur le second. L’objectif, c’est de dissimuler les greffons de grande taille et redonner un effet plus naturel à la chevelure ;
  • l’excision d’une ancienne greffe : cette méthode consiste à enlever des anciens greffons pour les réimplanter de sorte d’obtenir un rendu plus naturel et de supprimer l’effet cheveux de poupée ;
  • la destruction des implants au laser : cette opération est encouragée uniquement si la peau qui se trouve dans la zone receveuse est de bonne qualité. Elle permet notamment de réduire le risque d’apparition de cicatrices inesthétiques au niveau de la zone donneuse.

 

Quelles sont les causes possibles des implants capillaires ratés ?

 

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’une greffe de cheveux ratée :

  • le manque d’expérience du chirurgien : par manque d’expérience, certains chirurgiens font des erreurs qui se révèlent inévitablement inesthétiques au final. D’où la nécessité de choisir exclusivement des chirurgiens compétents et expérimentés ;
  • l’insuffisance de soins postopératoires : certains gestes sont à proscrire à l’issue d’une opération de greffe de cheveux, d’autres soins sont par contre obligatoires. Les patients qui ne suivent pas les instructions du chirurgien à la lettre, font souvent face à des conséquences néfastes ;
  • l’incompatibilité du patient avec l’opération de greffe de cheveux : certains indicateurs permettent de définir le profil idéal du patient compatible avec la greffe de cheveux, d’où l’importance de faire un examen médical complet avant l’intervention chirurgicale.
Facebook
Twitter
LinkedIn