Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La peur du dentiste : symptômes et solutions

Certaines personnes sont atteintes d’une phobie du dentiste. Cela peut quelquefois être lié à des mythes ou à une expérience antérieure traumatisante. Découvrez dans cet article les symptômes et des solutions pratiques pour lutter contre la phobie du dentiste.

 

Quels sont les symptômes de la peur du dentiste ?

 

La peur du dentiste se définit tout simplement par la crainte que suscite l’idée de se rendre chez un dentiste. Dans les faits, une personne ayant la phobie du dentiste présente des symptômes tels qu’un stress intense et une grande peur. La phobie du dentiste peut engendrer chez la personne atteinte une énorme peur dès la veille du rendez-vous. Cela pourrait être à l’origine d’une insomnie.

Le sujet est considéré comme atteint d’une vraie phobie lorsque celle-ci va se manifester par des signes physiques. Sans cela, il s’agira simplement d’une peur superficielle. Vous pouvez découvrir plus d’informations ici.

 

Des solutions pour vaincre la peur du dentiste

 

La bonne nouvelle est qu’il est bien possible de vaincre la peur du dentiste. En réalité, il ne s’agit que d’un obstacle psychologique que vous pouvez surmonter.

 

1ère étape : l’aveu

La toute première étape pour vaincre votre phobie du dentiste, c’est d’avouer qu’elle est réelle. Tant que le sujet vit dans le déni, il est tout simplement impossible de lui proposer la moindre solution. C’est pourquoi le patient doit d’abord avouer l’angoisse que suscite en lui l’idée de rendre visite au dentiste, à son médecin. De cette manière, ce dernier sera en mesure de lui proposer une vraie solution.

 

2ème étape : le sommeil pour apaiser les anxiétés légères

Pour vaincre l’insomnie, on recommande de se coucher très tôt le soir et surtout de ne pas prendre d’excitants. Pour améliorer la qualité de votre sommeil, il est aussi conseillé de faire quelques exercices de relaxation ou encore d’écouter une musique apaisante. Respirez ensuite lentement et faites une chose qui vous procure du plaisir. Cela contribuera énormément à vous détendre.

 

3ème étape : cas de phobie intense

Au cas où vous seriez atteint d’une phobie du dentiste plus intense, vous pouvez par exemple opter pour le MEOPA qui est une sédation consciente. Il est autorisé depuis plus d’une décennie et utilisé en milieu hospitalier pour apaiser l’anxiété. Il est également possible d’opter pour une anesthésie, si votre problème exige une grande intervention de la part des dentistes.

En-dehors de toutes les autres solutions de lutte contre la phobie du dentiste, il est aussi possible d’opter pour l’hypnose et la psychothérapie. Ce sont des techniques relativement douces qui permettent de lutter contre la phobie du dentiste.

Facebook
Twitter
LinkedIn