Les spécificités de l’Internet 5G

5g

2021 est l’année qui marque aussi bien le début de l’arrêt de la pandémie, mais qui introduit un nouveau déploiement en France : celui de la 5G. Avec elle survient un bon nombre de changements aussi bien technologiques qu’au niveau des utilisations du réseau. En effet, au-delà de l’amélioration de la vitesse, l’Internet mobile de la 5G va faciliter l’émergence d’un nouvel écosystème dans lequel les réseaux de téléphonie pourront répondre aux besoins en communication, en trouvant le bon compromis entre vitesse, latence et coût.

Retour sur les spécificités de l’Internet 5G, son utilisation et comment les opérateurs de réseau mobile haut-débit pourront en tirer profit.

La 5G, vraie nécessitée ?

Définition

Comme son nom l’indique, la 5G est la 5ème génération de communications mobiles (Sosh, NRJ mobile, réseau Orange, etc.) et de forfaits qui vont succéder à la 4G, et avant elle, la 3G et la 2G. Parmi les promesses de cette dernière, on retrouve bien évidemment un débit plus élevé que le précédent, et un forfait mobile plus intéressant.

Mais la particularité de cette nouveauté réside dans sa capacité à pouvoir gérer un nombre toujours plus élevé d’appareils connectés, et ce, sans engagement. En outre, il ne s’agit plus de partager la connexion entre smartphones, ordinateurs ou encore voitures, mais plutôt de disposer de tout un écosystème d’objets connectés et de forfaits mobiles illimités, en particulier dans le domaine professionnel.

D’ailleurs, de plus en plus de machines viendront se mettre sous le déploiement d’un réseau mobile très haut-débit. On parle de ville intelligente, de sécurité, de maison connectée, etc. Bien que dans certains pays, l’accès à Internet 5G a déjà débuté, d’autres devraient suivre d’ici les années suivantes, tandis que certains se demandent encore de la nécessité de celle-ci.

Quelle différence entre la 4G et la 5G ?

reseau 5g

La 4G

La principale évolution connue par rapport à la 4G et la 4G LTE Advanced est qu’elle est aujourd’hui plus rapide en termes de transmissions de données. Comme la fibre, il est possible de l’utiliser dans le cas des objets connectés et de l’Internet des Objets, pour disposer d’un meilleur réseau et d’une couverture mobile plus accrue.

Toutefois, malgré de bonnes performances, la 4G fait l’objet d’une faible latence et d’une couverture réseau restreinte. Il s’agit d’une caractéristique qui autorise l’interactivité en temps réel des services. Décrite comme une mesure de délai, elle définit le temps nécessaire pour qu’un certain paquet de données parviennent à leur destination. Ainsi, le temps nécessaire pour transmettre les données et revenir à l’émetteur constitue le temps de latence. Dans l’idéal, elle doit être aussi proche de 0 que possible car, plus elle est élevée, plus elle affecte les performances des réseaux mobiles.

La 5G

La technologie de la 5G permet justement de réduire cette latence. En outre, elle repose désormais sur quelques exigences techniques Adsl, qui sont :

  • Des débits de données de 10 Gbits, qui s’avère être 10 à 100 fois plus rapide que les réseaux 4G Télécoms,
  • Une latence de 1 milliseconde,
  • 1 000 fois plus de bande passante par unité de surface et un débit illimité,
  • Jusqu’à 100 fois plus d’appareils connectés par unité de surface
  • Une réduction de la consommation d’énergie du réseau.

Quels sont les inconvénients de la 5G ?

antenne-5g.

Suite à une étude de l’Agence Nationale des Fréquences, des scientifiques ont estimé que le déploiement de la 5G présente des risques pour la santé.

En effet, étant la première bande « millimétrique » de téléphonie mobile harmonisée en Europe, elle s’assimile à 26 GHz et suscite une crainte en matière d’effets sanitaires. Toutefois, une expérimentation publie que les mesures d’exposition aux ondes électromagnétiques restent inférieures à la valeur limite réglementaire, ce qui ne devrait donc pas représenter un danger sanitaire d’ici plusieurs années.

D’autre part, certaines personnes considérées comme « hypersensibles » présentent des effets indésirables face à l’exposition des ondes électromagnétiques. Par ailleurs, ces dernières ne perçoivent pas la 5G de la même manière que « la normale » et font l’objet d’un roaming et d’une menace pour la santé.

Reconnu par le corps médical, une trop longue exposition apporte des brûlures, des acouphènes, une extrême fatigue, mais aussi des troubles du sommeil et des migraines.

Solutions face à ces problèmes

Les seules solutions apportées à ce problème sont de vivre « en marge de la société ». En effet, certaines personnes sont contraintes de vivre recluses et éloignées de la moindre source magnétique.

La 5G va-t-elle durer ?

Selon les statisticiens, le déploiement de la 5G devrait durer jusqu’en 2030. Cette date s’explique par le fait que tous les opérateurs ne proposent pas et n’allument pas la 5G aux mêmes endroits et aux mêmes moments. Ainsi, certains pourront disposer de cette nouvelle connexion d’ici peu, tandis que d’autres, selon leur emplacement géographique, devront patienter avant de pouvoir en profiter.

De plus, depuis son lancement, les opérateurs n’ont activé que près de 16 000 antennes en Europe, ce qui représente près de 400 communes et 500 villes. En France, une majorité des opérateurs proposent la 5G, dont Free mobile, Orange ou encore Bouygues.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn