Neutrogena va imprimer en 3D des masques de beauté personnalisés

 

Bientôt, Neutrogena permettra aux utilisateurs d’imprimer en 3D leurs propres masques pour le visage. Neutrogena améliorera son outil existant Skin 360 pour rendre cela possible. L’application Skin360 a été introduite l’année dernière pour scanner le visage d’une personne et évaluer l’état de sa peau et son niveau d’hydratation. Désormais, la société va concevoir des masques de beauté pour les personnes âgées.

 

Une application dédiée : MaskiD

L’entreprise de cosmétiques va dorénavant concevoir des masques faciaux personnalisés via une nouvelle application iOS intitulée MaskiD. L’appareil Skin360 n’est pas nécessaire pour utiliser la nouvelle appli MaskiD, mais selon Neutrogena, l’utilisation de Skin360 fournira une analyse plus précise de la peau des utilisateurs. La nouvelle application utilise la caméra TrueDepth introduite dans les iPhone X, XS et XR de l’année dernière pour prendre des images 3D du visage des utilisateurs. Chaque masque sera conçu sur mesure pour s’adapter à chacun. L’ouverture de la bouche et les fentes pour les yeux correspondront exactement, ce qui éliminera le besoin constant d’ajustement.

 

Une sélection de composants pour une action ciblée

L’entreprise proposera cinq options d’ingrédients dans ses nouveaux masques : 

  • N-Acétylglucosamine ;
  • grande camomille ; 
  • vitamine C stabilisée ; 
  • niacinamide ;
  • acide hyaluronique purifié. 

Le masque couvre six zones du visage. Ces zones comprennent : 

  • le front ;
  • les yeux ;
  • les joues ;
  • le nez ;
  • le menton ;
  • les lignes du menton aux joues. 

Les utilisateurs peuvent choisir les ingrédients en fonction de leurs besoins spécifiques.

Si un utilisateur a la peau sèche, il peut se tourner vers la vitamine C stabilisée pour traiter les zones sèches de son visage. Les masques sont actuellement colorés pour indiquer les différentes zones du visage, bien que ce point risque d’évoluer dans les prochaines versions, une fois que les masques faciaux seront lancés à plus grande échelle.

Un bilan cutané détaillé

Skin360 propose une analyse approfondie de la peau d’une personne. En effet, les utilisateurs peuvent surveiller le taux d’hydratation et les lignes de leur visage avec précision afin d’évaluer si le masque améliore sensiblement l’état de leur peau. Neutrogena n’a pas encore annoncé de prix officiel, mais affirme qu’il sera mis en vente au troisième trimestre de l’année.

Une technologie de plus en plus avancée

Les sociétés de cosmétique intègrent de plus en plus de nouvelles technologies dans leurs produits. Nous avons déjà eu un aperçu des shampooings et des revitalisants capillaires qui répondent aux besoins spécifiques des utilisateurs en matière de cheveux. Skin360 aidera aussi à réduire les milliers de produits vendus par Neutrogena et offrira des suggestions de produits. Skin360 permet par ailleurs de contrôler l’état de santé de leur peau et constitue une excellente option pour ceux qui prennent leurs produits de beauté au sérieux. Neutrogena, envisagerait également un recours à l’intelligence artificielle pour observer les périodes de transformation des tissus cutanés, de proposer des suggestions individualisées en fonction du bilan établi et de déterminer les soins spécifiques à apporter en traitement. Avant de parvenir à cette étape, l’entreprise devra rassembler de vastes quantités de données sur les utilisateurs afin d’entraîner l’IA à répondre à divers scénarios. Neutrogena recueillera ces données via des applications telles que Skin360 et MaskiD. Elle cryptera les données des utilisateurs et les photos 3D de leur visage, mais les utilisera tout de même pour former son IA. Il sera important que les usagers y réfléchissent avant de lancer l’application et qu’ils posent des questions sur la façon dont les données sont stockées. Neutrogena ne force pas les utilisateurs à se fier à Skin360, mais cela aiderait à recueillir des informations précises et les problèmes de peau auxquels ils sont confrontés.

Facebook
Twitter
LinkedIn