Nusret, la star de la viande ! 

 

S’il y a bien une personne qui a su surfer sur un moment de gloire éphémère, c’est Nusret Gökçe, un boucher, puis cuisinier turc. Devenu entrepreneur, il possède actuellement plusieurs restaurants en Turquie, aux Emirats Arabes Unis, en Grèce, au Qatar, au Royaume Uni, en Arabie Saoudite et aux Etats-Unis. Réputé pour ses restaurants de luxe et ses plats hors de prix, il a su attirer une clientèle d’élite, incluant les plus grandes célébrités et les hommes politiques de différentes nationalités. Portrait d’un selfmade man qui ne se laisse pas démonter par la critique. 

Qui est le chef Nusret Gökçe ?

Le propriétaire de la chaîne de steack houses « Nusr-Et » ou « Nusr-Et Burger » est né à Erzurum en Turquie en 1983, au sein d’une famille d’origine kurde. Son père travaillait dans des mines. Nusret a dû arrêter ses études vers l’âge de 12 ans pour devenir apprenti boucher à Istanbul. A l’occasion de nombreux voyages en Argentine et aux Etats Unis, il travaille gratuitement dans différents restaurants afin d’acquérir de l’expérience en tant que cuisinier et restaurateur. En 2010, il retourne en Turquie et ouvre son premier restaurant pour démontrer sa science bouchère. Il fait de même à Dubaï en 2014. Avec un succès grandissant et grâce à sa manière particulière de saupoudrer de sel ses steacks, il inaugure des restaurants dans le monde entier et acquiert une grande renommée auprès des peoples. 

 

Pourquoi ce chef est-il si renommé ? 

Un meme viral

En 2017, Nusret devient la star d’Internet et fait le buzz, grâce à une vidéo dans laquelle on le voit couper, puis assaisonner une viande avec une technique théâtrale : il laisse tomber le sel du bout des doigts depuis son avant-bras jusqu’à son plat. La vidéo postée sur son compte Instagram comptabilise 10 millions de vues et sa viralité lui vaut un surnom qui le catapulte sur le devant de la scène et qui base sa stratégie marketing : « Salt Bae ». Il en profite pour développer sa notoriété et son E-réputation et c’est le jackpot. Sa fortune est alors estimée à 50 millions de $. 

 

Des plats à prix d’or

Il est reconnu mondialement que les plats vendus dans les restaurants de Nusret ne sont pas à la portée de tous. Les plats sont rarement abordables et le fait que les restaurants soient situés dans des villes célèbres et bling-bling n’atténue pas ce constat. La facture risque d’être salée et le partage d’une photo de facture dans un de ses restaurants, sur Twitter le montre : des plats de viandes et du vin rouge hors de prix: 

  • Le steak Tomahawk recouvert d’or coûte 1000 $
  • Un plat de frites coûte 30 $, soit environ 25 € et quelques centimes
  • Un plat de spaghetti vaut 160 $
  • Une bouteille de Sprite vaut 10 $
  • Une bouteille de vin Dore 24K Gold de Brut vaut 1500 $.

Sans oublier le pourboire (qui est obligatoire aux Etats-Unis) de 18% pour les serveurs. 

 

Un sens du spectacle accru

Afin de promouvoir son commerce, le chef n’hésite pas à donner de sa personne. Il fait le show pour ses clients et offre une mise en scène destinée à les divertir. Evidemment, il ne peut être présent dans tous ses restaurants, mais ceux qui peuvent profiter de son spectacle se déclarent ravis. D’ailleurs, on peut voir dans ses vidéos que l’homme a le sens de la mise en scène et fait partie de ces personnes douées pour augmenter leur audience sur les réseaux et médias sociaux. 

 

Nusret Gökçe, l’ami des stars ! 

Avec 39 millions d’abonnés sur Instagram, le chef est devenu une véritable star sur les réseaux sociaux. Et par conséquent, il a pu intégrer le monde relativement fermé de ces derniers. Ses followers peuvent le constater dans ses publications aux hashtags caractéristiques pour promouvoir sa marque. Il compte parmi ses relations, de nombreuses célébrités telles qu’Andrea Bocelli, Leonardo DiCaprio, Jason Statham, Cristiano Ronaldo, le footballeur David Beckham et sa famille, ainsi que plusieurs hommes et dirigeants politiques. Sa spécialité dans les plats carnivores a su convaincre les amateurs de viande car comme il le dit « La meilleure viande mérite le meilleur chef ». 

 

Les prochains défis de Nusret Gökçe

La prochaine ouverture de son restaurant à Londres

Le businessman et restaurateur est fier d’annoncer au monde l’ouverture d’un nouveau restaurant Nusr-Et dans la ville londonienne : le « Nusr-Et Steakhouse London » se situe dans le quartier de Westminster et les fans se bousculent déjà pour se prendre en photo devant l’établissement encore fermé. 

 

Plus de nouveaux plats avec de l’or

C’est une de ses marques de fabrique : enrober et griller les meilleures pièces de viande bovine (côte de bœuf, steaks, veau, filet de bœuf persillée, escalope, …) avec des feuilles d’or. Il dit adorer mêler l’art culinaire et le métal précieux et fait le buzz avec la célèbre entrecôte recouverte d’or, commandée par l’ancien joueur du Bayern Munich Franck Ribéry dans son restaurant à Dubaï, au tarif de 287 €. Son imagination semble être sans limites. Qui sait ce que le chef nous concoctera de nouveau avec de la bonne viande savoureuse ?  

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn