Omega Speedmaster

 

Parallèlement à la création de nouveaux modèles, ces dernières années ont vu des sorties Omega sous forme de mises à jour de modèles vénérables du passé. Parmi ceux-ci figurent plusieurs modèles de la ligne Seamaster, les modèles Broad Arrow, la PloProf et la Bullhead. La ligne Speedmaster comprend la First Omega In Space, hommage à la montre de mission Mercury Sigma7 de Wally Schirra, et la nouvelle MK II. La plupart de ces réinterprétations portent le nouvel échappement coaxial que feu George Daniels a aimablement fourni au monde de l’horlogerie.

 

Les modèles de montres Omega 

Une vérification rapide du site internet d’Omega montre 13 modèles majeurs de Speedmaster. Les variations totalisent 73 versions actuelles différentes si l’on additionne les options de cadran, de couleur, de matériau de boîtier, de bracelet et même de phase de lune. Beaucoup d’entre eux sont équipés du mouvement coaxial. Maintenant, nous ne voulons pas simplement réciter le catalogue Omega ici, mais nous souhaitons noter quelques pièces spéciales.

Il existe de multiples variations de la nouvelle Speedmaster coaxiale : deux registres, trois registres et des versions GMT. 

Le modèle à deux registres présente les heures et les minutes du chrono sur un seul sous-cadran, où le temps écoulé se lit comme l’heure normale. Il s’agit de la branche de l’arbre généalogique de la Speedy qui comprend le modèle « Dark Side of the Moon » en céramique noire, qui a fait l’objet de beaucoup de publicité ces derniers temps.

Pour faire de la place à ces nouveaux modèles, d’autres qui ont eu de longues séries de production ont atteint la fin de la ligne. 

Par exemple, la réf. 3510.50, un modèle de taille réduite très similaire en apparence à l’actuelle réf. 3570.50 (et facilement confondue avec elle à première vue). La 3510.50 était équipée d’un ETA 2890.02 auquel avait été ajouté un module de chronographe (calibre Omega 3220) et est entrée en production en 1996. Il existait une version féminine de la montre (réf. 3802.71) et elles se sont combinées et transformées en une nouvelle ligne dotée d’un mouvement Omega 3304 à chronomètre automatique, visant directement le segment féminin. Nous pouvons dire qu’elle est destinée aux dames, car la ligne comprend trois variations avec des diamants tout en restant à 38 mm.

Il existe donc 73 Speedmasters actuelles à l’heure où nous écrivons ces lignes et des centaines et des centaines de références si vous suivez la lignée jusqu’en 1957. 

Facebook
Twitter
LinkedIn