Quels sont les effets des métaux lourds sur la santé ?

 

 

Des scandales de pollution de l’eau aux longues expositions non détectées à des catastrophes idiosyncrasiques, les métaux lourds peuvent causer de graves problèmes de santé et sont souvent insoupçonnés. D’où viennent-ils ? Quels sont les risques ? Comment pouvons-nous nous protéger des métaux lourds

 

Comment limiter les expositions aux métaux lourds ?

 

Si vous avez des fruits et légumes cultivés dans votre jardin, il est préférable de les manger. Vous avez ainsi un parfait contrôle sur les produits que vous allez utiliser pour les traiter. Sinon, choisissez des aliments issus de l’agriculture biologique qui devraient être moins exposés aux contaminants. Pensez à limiter la consommation de produits animaux, qui sont une source majeure d’exposition aux métaux lourds dans les aliments. On parle en effet souvent du mercure dans les poissons par exemple. Les métaux lourds s’accumulent principalement dans la poussière de votre maison. Pensez à aspirer régulièrement cette dernière et à faire usage d’un chiffon humide pour vos meubles. En ce qui concerne la contamination de l’eau, il existe des carafes filtrantes et des filtres placés directement sur le robinet pour bloquer les polluants. Vous pouvez aussi opter pour un purificateur d’eau de chez Pure Berkey. Il s’agit d’un produit décontaminant très puissant. Dans tous les cas, vous pouvez contrôler vos cheveux pour vérifier votre exposition ou analyser les poussières pour vérifier la contamination de votre logement. 

 

Quelles sont les principales sources de contamination ?

 

Lorsqu’on parle de métaux lourds, on entend souvent le mercure et l’aluminium. Pour cause, on les retrouve tous les jours. Les deux grands facteurs de contamination au mercure sont les amalgames dentaires et la consommation de certains aliments contaminés tels que le poisson et les crustacés. Quant à l’aluminium, son empoisonnement provient de multiples sources, notamment de notre alimentation. Cependant, cela peut également l’ingestion régulière de certains médicaments (comme les antiacides contre les brûlures d’estomac), de l’utilisation de certains déodorants corporels et de la sensibilité à certains vaccins, surtout si ceux-ci sont répétés. 

 

Quels sont risques pour la santé ?

 

Les métaux sont omniprésents dans le corps humain à l’état de traces. Ils sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Par conséquent, nous avons des traces de calcium, de potassium, de fer, de zinc, de magnésium… Cependant, ils peuvent être toxiques quand ils sont présents en grande quantité ! Les symptômes sont nombreux et il est souvent difficile d’identifier une contamination par des métaux lourds. Les symptômes peuvent varier selon la personne et son environnement. Les signes les plus fréquents sont la fatigue chronique, les douleurs articulaires et musculaires, les maux de tête, les troubles psychiatriques (irritabilité, dépression, sautes d’humeur), les états grippaux, les troubles digestifs tels que :

  • la diarrhée ;
  • les nausées ;
  • des vomissements ;
  • les réactions allergiques ;
  • les intolérances alimentaires ;
  • les arythmies ;
  • l’insomnie…

Voici les différentes conséquences de chaque métal lourd

 

Le mercure

Sont directement liés au mercure l’anxiété, la dépression, la perte de mémoire, les migraines chroniques, les allergies et certains cancers. L’exposition à certaines vapeurs d’amalgames dentaires contenant du mercure augmente le risque de maladie d’Alzheimer, de maladie rénale, d’arthrite et de sclérose en plaques. 

 

Le plomb

Ce métal est responsable du plus grand nombre de contaminations de tous les métaux. Les symptômes courants sont les douleurs abdominales, l’hypertension artérielle, la fatigue, l’autisme, la faiblesse musculaire, etc. 

 

L’aluminium

Les signes d’intoxication liée à l‘aluminium sont multiples : hypertension artérielle, perte d’appétit, problèmes rénaux, fatigue, hallucinations, vertiges, migraines, tremblements, allergies, arthrite, faiblesse musculaire…

 

Le cadmium

Une exposition à long terme au cadmium peut provoquer des maladies pulmonaires obstructives, des maladies rénales et des os fragiles, ainsi qu’un retard de croissance, des maladies cardiovasculaires et de l’ostéoporose.

 

L’arsenic

L’exposition prolongée à l’arsenic peut provoquer des modifications nerveuses et sensorielles (engourdissements, picotements), des sensations de brûlure et une perte progressive de la fonction nerveuse… 

Facebook
Twitter
LinkedIn