Valve Index et Vive Pro : le duel ultime

Keynotes:

  • Le Valve Index a un meilleur taux de rafraîchissement que le Vive Pro. Suivez le lien valve index 
  • Ils restent tous les deux pénibles à mettre en place avec le système compliqué Lighthouse
  • peu importe le choix, les deux casques vous feront perdre pas mal d’argent.

Intro:

2019 semble être une bonne année pour les amateurs de RV et de RA, et avec la sortie du Valve Index, nous pouvons dire que cette technologie vient de faire un pas de géant. À première vue, le Valve Index semble être le plus simple des deux au niveau du design, mais ne vous laissez pas tromper. Il cache un sacré coup de poing.

 

Détails techniques

Prenons directement les détails, à l’aide d’un simple tableau mettant en évidence les différences entre ces deux appareils :

 

Comme vous pouvez le constater, la résolution du nouveau Vive Pro est à la hauteur de celle de l’Index. Pourtant, le produit de Valve peut atteindre une fréquence de rafraîchissement 1,6x plus élevée de 144Hz contre 90Hz pour le Pro.

Puis, nous avons un champ de vision plus large de 20° sur l’Index d’environ 130° – alors que le Pro reste à 110° (ce qui n’est pas mal, mais plus, c’est mieux). Cette augmentation du champ de vision s’accompagne également d’un suivi des mouvements de la tête à 360°, ce qui conduit à une conscience spatiale encore meilleure dans la RV.

Il y a également un certain nombre de petites différences entre le Valve Index et le Vive Pro. Mais vous obtenez quelques conforts de créature, tels que l’audio intégré, des contrôleurs tactiles, un écran LCD avec 3 sous-pixels par pixel et une télécommande.

 

Les petits détails

Malheureusement, nous n’avons pas supprimé le cordon ombilical qui relie le casque au PC. Le câble de Valve se connecte à l’USB 3.0 et au DisplayPort 1.2, nécessitant une prise électrique de 12V.

Le Vive Pro, quant à lui, se connecte à un boîtier lui-même branché sur une prise électrique, un port USB 3.0 et un DisplayPort. D’un simple coup d’œil, vous remarquerez que l’indice Valve opte pour une philosophie de conception plus simple mais efficace.

 

Affichage

Comme mentionné précédemment, il existe une différence dans le champ de vision et la fréquence de rafraîchissement sur les deux appareils. Le Vive Pro dispose de deux écrans AMOLED avec une résolution totale de 2880 × 1660 et un taux de rafraîchissement de 90Hz. L’un des inconvénients des écrans OLED est l’effet de grille qui peut avoir un impact sur l’expérience en RV, mais la définition du Vive Pro élimine ce problème.

Pour autant, l’indice Valve arrive ici aussi en tête.L’appareil est équipé de deux écrans LCD offrant une définition combinée de 2880 × 1600, similaire à celle du Vive Pro. Cependant, ses LCD affichent plus de sous-pixels que les écrans OLED pentiles, ce qui nous offre une meilleure clarté.

 

Différences de tracking

Le Vive Pro et le Valve Index sont basés sur un système de tracking « outside-in » qui nécessite l’utilisation de capteurs externes. Ces capteurs doivent être disposés autour de la zone de jeu délimitée par l’utilisateur.

Les deux casques utilisent le même système de tracking : SteamVR Tracking (1.0 et 2.0), développé par Valve. Les capteurs à disposer dans la pièce sont les stations « Phare ». Il suffit d’en placer deux à deux coins opposés pour délimiter un grand espace de jeu et suivre les mouvements du casque et des manettes à 360 degrés. Cependant, le processus d’installation et de configuration peut être long et pénible, de plus la plupart n’y arrivent jamais du premier coup.

 

Contrôleurs

Le Vive Pro fonctionne avec le même contrôleur Wand que le premier Vive. On retrouve donc une gâchette, deux boutons latéraux, et un pavé tactile. Ce contrôleur est assez limité car il ne permet tout simplement pas d’utiliser ses doigts en réalité virtuelle. Sur ce point, le Vive Pro est, donc, en retrait par rapport à ses concurrents.

Pour autant, les contrôleurs Valve Index sont bien supérieurs. Tout d’abord, des sangles permettent de les garder dans la main de l’utilisateur sans avoir à les conserver. De plus, grâce à différents capteurs et boutons capacitifs, l’accessoire est capable de suivre chaque doigt indépendamment. Il est, par conséquent, possible d’utiliser chaque doigt en RV de manière réaliste et naturelle.

C’est une véritable avancée pour la réalité virtuelle, et il va sans dire que le Valve Index déborde son concurrent sur ce point. Il faut toutefois noter que les contrôleurs peuvent être commandés séparément et peuvent être utilisés avec le Vive/Vive Pro.

Valve Index vs Vive Pro : Poids

 

Malheureusement, les deux casques sont assez lourds. L’Index est un peu plus léger avec 809g contre 1017g pour le Vive Pro, mais le produit de HTC a un poids plus équilibré. Cela dit, porter l’un ou l’autre de ces casques n’est pas une mince affaire pour notre cou.

 

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn