Les 4 étapes de l’apprentissage (et comment bien les gérer)

1px

 

4-etapes-apprentissageLors de tout apprentissage que ce soit à l’école, dans un sport, au travail, ou dans n’importe qu’elle situation de la vie quotidienne, il y a plusieurs étapes. Il est important de les connaître afin de savoir les appréhender et de comprendre comment nous assimilons les nouvelles informations. Ainsi, vous saurez pourquoi parfois vous avez l’impression de stagner, voire même de régresser, en dépit de vos efforts et de votre investissement.

Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir beaucoup révisé pour un examen, et peu de temps avant l’épreuve, avoir l’impression que vous ne savez plus rien, que tout se bouscule dans votre tête ?  et bien cela fait partie de l’apprentissage. Et c’est même un bon signe ! (voir l’étape 4)

L’apprentissage et les progrès ne se font pas en un jour. Il faut être patient.

Les étapes de l’apprentissage sont au nombre de 4 :

  • Inconsciemment incompétent
  • Consciemment incompétent
  • Consciemment compétent
  • Inconsciemment incompétent

4-etapes-apprentissage

 

 

Etape 1 : Inconsciemment incompétent – « Je ne sais pas que je ne sais pas »

Cette phase peut se résumer comme cela : « Je ne sais pas que je ne sais pas. » (non non il n’y a pas d’erreur de frappe !).
Vous venez de découvrir une nouvelle activité ou de nouvelles connaissances et vous ne savez pas que vous n’avez pas encore les compétences nécessaires.
Prenons l’exemple, de l’un de vos premiers apprentissages : marcher. Lorsque vous étiez tous petits, avant de voir une personne marcher debout, vous ne saviez pas que vous ne saviez pas marcher. Vous ne connaissiez pas ce mode de déplacement. A ce moment là vous étiez Inconsciemment-incompétent pour marcher.

 

 

Etape 2 : Consciemment incompétent – « Je sais que je ne sais pas »

Cette phase, se caractérise par une prise de conscience des efforts qu’il faudra réaliser pour acquérir la nouvelle compétence. Elle peut procurer une motivation importante à l’idée de commencer un nouveau projet et d’apprendre de nouvelles choses.
En reprenant notre exemple de l’apprentissage de la marche, vos parents ont essayé de vous apprendre à marcher, en vous tenant, en vous guidant, en vous montrant, et c’est à ce moment là que vous avez pris conscience de la difficulté de marcher. Vous vous êtes rendu compte que vous ne maîtrisiez pas cette nouvelle compétence et que vous aviez de grandes difficultés à rester debout.

A certains moments lors de cette phase vous pouvez vous sentir découragés et dire « Je n’y arriverai jamais », « C’est au dessus de mes moyens »… Dites-vous que tout le monde doit en passer par là et que ça fait partie de tout apprentissage.

On peut résumer cette étape par « Je sais que je ne sais pas ».

 

 

Etape 3 : Consciemment compétent – « Je sais que je sais »

Maintenant que vous avez acquis les compétences nécessaires (vous savez marcher) vous les appliquez de façons scolaires : vous devez y penser pour le faire correctement. Vous devez consacrer toute votre attention pour mettre en oeuvre vos compétences. Dès que vous arrêtez d’y penser, les résultats deviennent moins bons.
Dans notre exemple, vous devez vous concentrer et penser à mettre une jambe devant l’autre et à équilibrer votre corps pour marcher. Si vous relâchez votre attention, vous commencer à ne plus marcher droit ou à avoir le pas hésitant.

Cette étape est souvent source de démotivation car elle semble longue et paraît ne jamais finir. Il faut faire de nombreux efforts pour rester concentrés et les résultats ne nous semblent pas toujours à la hauteur de nos espérances.

C’est en faite une des phases la plus importante car elle constitue le coeur même de l’apprentissage.

Afin de rester motivés, il faut faire preuve de patience, de détermination et d’abnégation. Le saint graal de l’apprentissage n’est pas loin !

Comme je l’évoquais dans l’introduction, parfois la transition entre les étapes 3 et 4, se traduit pas une impression de ne plus rien savoir et que tout se mélange dans notre tête. Cette phase est temporaire et est le signe que nous passons à l’étape supérieure. Bien que cela soit déstabilisant sur le moment, gardez en tête que la 4e étape vous tend les bras !

 

 

Etape 4 : Inconsciemment compétent – « Je ne sais pas que je sais »

ça y est vous y êtes ! vos efforts ont fini par être récompensés. Vous savez marcher et vous n’avez même pas à y penser.
Lorsque vous avez atteint cette étape, tous les automatismes se sont mis en place. Vous connaissez les informations, vous savez faire les choses sans avoir besoin d’y penser. Les 3 étapes précédentes ont porté leurs fruits.
Vous y ressentez la sensation grisante que vous maîtrisez la compétence. Vous êtes à l’aise et efficace.

Pour la plupart des choses du quotidien vous êtes dans cette phase : vous conduisez votre voiture sans y penser, vous lisez sans y prêter attention…

 

Ces 4 étapes sont les mêmes pour tous les apprentissages de la vie quotidienne. Il est important que vous ayez ces différentes phases en tête afin d’évaluer à quelle étape vous vous trouvez et anticiper les difficultés futures.

Le rôle du professeur, du supérieur, du coach ou du mentor sera de faire en sorte que « l’élève » passe d’une étape à l’autre dans les meilleures conditions et sans se décourager. Il doit l’accompagner tout au long de ce voyage.

 

Prolongez votre apprentissage grâce aux citations motivantes !
Cliquez ci pour voir comment…

Vous pouvez laisser un commentaire (en dofollow dès le 1er commentaire), ou un trackback depuis votre site.

26 commentaires dans “Les 4 étapes de l’apprentissage (et comment bien les gérer)”

  1. www.fuzz.fr dit :

    Les 4 étapes de l’apprentissage (et comment bien les gérer) | Le Meilleur de l’Homme…

    Lors de tout apprentissage que ce soit à l’école, dans un sport, au travail, ou dans n’importe qu’elle situation de la vie quotidienne, il y a plusieurs étapes. Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir beaucoup révisé pour un examen, et peu de temps avant …

  2. 5 raisons pour lesquelles le Management ne peut pas être couvert à 100% par le 2.0 #e20 #rse « New Technologies – Réseaux Sociaux & 2.0 dit :

    […] Le collaborateur ne pourra bien s’exprimer en collaboratif que lorsqu’il aura la certitude et la confiance nécessaires en ses compétences individuelles : particulièrement d’ailleurs pour un jeune collaborateur qui va être en demande de formation, voire de directivité pour apprendre (cf. Notion de prise de conscience de la compétence) […]

  3. boubou (1 comments) dit :

    une erreur en ecriture a la 4ème étape

  4. Didier (1 comments) dit :

    Bonjour, juste pour information je me suis permis de signaler ton article dans un des miens.

    Voici le lien de l’article http://levoyagedulacherprise.com/une-vie-magique-partie-2/ – si jamais tu ne voulais pas y figurer je enlèverai ton lien bien sûr.
    Merci de ton inspiration et bonne continuation. Didier

    • Guillaume (281 comments) dit :

      Merci beaucoup Didier d’avoir mentionné mon article 🙂 ça fait plaisir que mes idées soient reprises par d’autres blogueurs pour les partager avec le plus grand nombre 😀

  5. Sébastien Dathané (1 comments) dit :

    Bon article sur ce processus !
    Je serais simplement un peu plus nuancé sur le bénéfice de la dernière phase !
    En effet, quand nous n’avons plus conscience de nos compétences, nous avons tendance à être moins attentif à notre environnement et donc à prendre des risques. J’en veux pour preuve que de nombreux accidents de voitures ont lieu sur des trajets proches du domicile.
    L’idéal serait donc d’atteindre un niveau intermédiaire où tout nous parait simple mais où nous restons « connecté » à ce que nous faisons !
    Bonne continuation.
    Sébastien

    • Guillaume (281 comments) dit :

      Cet état c’est ce que Mihaly Csikszentmihalyi appelle « le Flow » ou l' »état optimal de performance ». C’est le moment où tout semble facile et où on est totalement concentré sur l’action.
      Par contre, cet état est reproductible uniquement sous certaines conditions et il est assez difficile de le reproduire sur demande.

  6. sophie (1 comments) dit :

    Bonjour Guillaume,
    Je viens de lire votre article qui fait écho à mes cours de didactique,mais je souhaiterai avoir plus de renseignements sur les sources de votre analyses.
    Pouvez vous m’informer la dessus.
    Merci beaucoup, votre article est très clair et simplifie certaines données de mon cours.
    Cordialement
    Sophie

    • Guillaume (281 comments) dit :

      Bonjour Sophie. Les sources de mon analyse viennent principalement de formations auxquelles j’ai assistées, ainsi que de l’on ouvrage « Réussir dans ses nouvelles responsabilités » (edition ESF).

  7. […] Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  8. […] Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  9. aziz (2 comments) dit :

    Bonjour, le savoir de ces étapes est très importants dans touts les domaines de la vie et pour réagir bien lors d’apprentissage.

  10. […] Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  11. […] Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  12. […] La métacognition. Comment métacogiter. Mind Mapping Apprendre à apprendre. Apprendre à apprendre. Réussite scolaire et méthode pour apprendre… Apprendre une leçon en H.G.E.C., c’est s’approprier le cours ! Apprendre à Apprendre plan du site. Apprendre à apprendre – Métacogniton, méthodologie. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  13. […] Competence-2191.png (Image PNG, 1024×768 pixels) Les 7 compétences clés du travail de demain. Michel Serres nous rappelait récemment que l’évolution des technologies nous force à être intelligents. Mescompetences.com, le portail de votre e-strategie pédagogique. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  14. […] Apprendre à apprendre. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  15. […] Les 4 étapes de l’apprentissage (et comment bien les gérer) : 8 056 visites […]

  16. […] Gestion du stress. Techniques de développement de soi. Stratégies pour apprendre à apprendre. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  17. […] Ce courant de recherche s’est donné pour objectif d’identifier les interventions pédagogiques les plus efficaces pour favoriser l’apprentissage des élèves ayant un trouble d’apprentissage dans les matières de base telles que la lecture, l’écriture et les mathématiques. ÉDUCATION (scolaire) POSITIVE. Les 7 clefs de la pédagogie active. Scénariser et produire un module de formation en … Comparatif_Solutions_de_Mind_Mapping.pdf. Taxonomie révisée de Bloom. De Piaget à Vygotski. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  18. […] Des interventions de la même nature permettraient aussi aux filles de se sentir plus compétentes en mathématiques. Parmi les principaux constats de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ), on note que les enfants de 1re et de 2e année éprouvent du plaisir en lecture et en écriture, mais sont moins motivés pour ces activités. Cartes mentales v2.0. Formation 3.0 est un blog dédié à la formation, à l'éducation, à l'emploi des nouvelles technologies dans l'enseignement et à la pensée visuelle. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

  19. […] Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) Lors de tout apprentissage que ce soit à l’école, dans un sport, au travail, ou dans n’importe qu’elle situation de la vie quotidienne, il y a plusieurs étapes. […]

  20. […] Mais tout ne se joue pas si précocement. La première singularité concerne la lente croissance de notre cerveau qui nécessite plusieurs décennies pour s'accomplir. Neurosciences et Education. Carte mentale de notre cerveau. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer) […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | iCellPhoneDeals.com has the best cell phone Deals. | Thanks to Upgrade Sprint Phone, MMO Games and Conveyancing