Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (2/2)

Ce post est la suite de l’article Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (1/2)

Voici plusieurs exercices relativement simples, mais extrêmement puissants de préparation mentale, qui vous aideront lors de vos entraînements et de vos épreuves sportives quelles qu’elles soient.

 

Ça va passer, laissez passer l’orage !

laissez passer l orageA un moment, ou même plusieurs, lors d’une compétition, vous pouvez être au bord de l’abandon ou de l’arrêt (comme on dit, vous serez au fond du faitout avec le couvercle sur la tête !) En préparation mentale ce moment est appelé point de rupture. Il est important que vous sachiez que cela arrivera (sur les efforts longs) et que vous ayez un plan pour y faire face. Le point clé est de continuer d’avancer, même si cela signifie marcher.

Sachez que ce moment délicat va passer et qu’ensuite vous vous sentirez mieux. Que ce soit votre corps qui souffre ou votre mental qui soit à la peine, ce moment dure en général entre 5 et 10 minutes. Ensuite vous pourrez reprendre votre effort normalement. Laissez passer l’orage, et ne vous découragez pas, cela vous rendra plus fort !

 

 

Gérer la douleur

La douleur fait partie intégrante du sport. Quelle que soit la durée ou l’intensité de l’épreuve, à un moment ou un autre vous allez souffrir. Gérer la douleur et la surmonter est une des choses qui rend le sport si exceptionnel et si riche en émotions.

N’ignorez pas la douleur et ne la craignez pas, accueillez-la comme elle vient, cela fait partie de l’effort. Dites-vous qu’elle vous rendra plus fort et que l’atteinte de votre objectif n’en sera que meilleure et plus savoureuse.

Ayez un plan pour la combattre : sachez quoi faire ou quoi penser quand elle se présentera. Travaillez-le lors des entraînements, vous deviendrez plus fort mentalement et physiquement.

 

Vous n’êtes pas seul !

Lorsque vous participez à une compétition et que « vous êtes dans le dur » ou que vos sensations sont mauvaises, parlez aux autres concurrents ! Eux aussi rencontrent les mêmes difficultés et les mêmes obstacles que vous. Par ailleurs, parler avec quelqu’un est une bonne distraction pour vous détourner de votre monologue intérieur négatif ou de la sensation de douleur.

 

Ayez une Raison, une Mission

more than sportSi vous êtes inscrits à une épreuve sportive et que vous vous êtes entraîné pour cela, c’est que vous avez un but, un objectif. Mais pour vous transcender, ayez une mission, une raison d’être de votre présence à une épreuve, quelque chose qui dépasse votre personne.

Généralement la fin d’une course ne dépend pas de votre état de forme, mais de votre force mentale, de combien vous êtes prêt à souffrir pour continuer et réaliser votre objectif.

Ayez une mission ! Participez à une compétition pour soutenir une association ou un œuvre de charité, pour un ami, pour tenir une promesse, ou toute autre raison qui vous tient à cœur.

Quand vous en avez besoin lors de l’épreuve, pensez fort à cette cause et à la raison de votre présence ici, ceci vous donnera des ailes (comme redbull mais en mieux !) et vous permettra de vous dépasser.

 

Prenez du plaisir et souriez !

souriezPrenez du plaisir dans tout le processus d’être sportif, que ce soit lors des entraînements ou en compétition. Soyez content d’être là, dites-vous que vous n’êtes pas blessé et que vous avez de la chance.

Le simple fait d’être dans un état d’esprit positif vous aide à améliorer vos performances. Il a été démontré que le simple fait de sourire pendant l’effort, même sans être dans un état émotionnel joyeux, peut entraîner des pensées positives, de la motivation et un supplément d’énergie ! Vous trompez votre cerveau et cela vous fait rentrer dans un cercle vertueux positif.

Donc même si vous souffrez et que vous êtes à la peine, Souriez ! et vous verrez que vous vous sentirez mieux ! En plus fait de sourire vous fait vous tenir droit et relever le haut du corps, ce qui participe à vous mettre dans un état physique favorable.

 

Lors d’un effort sportif, surtout s’il est long et/ou intense, vous vous sentirez peut-être mal, vos jambes seront fatiguées, votre corps vous suppliera d’arrêter de le faire souffrir, mais le fait de surmonter ces difficultés et de se surpasser grâce à la préparation mentale vous rendra plus fort et vos succès n’en seront que plus beaux. Entraînez votre mental lors de vos entraînements et vous verrez que vous pourrez dépasser vos limites et accomplir des prouesses extraordinaires.

 

Credits photos : ba1969, cempey, hisks

Si vous aimez ces techniques et qu’elles vous aident durant l’effort, partagez-les sur Facebook avec vos amis !

Vous pouvez laisser un commentaire (en dofollow dès le 1er commentaire), ou un trackback depuis votre site.

24 commentaires dans “Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (2/2)”

  1. stèph (2 comments) dit :

    J’attendais avec impatience la suite du premier article ! merci pour toutes ces techniques, maintenant il va rester à pratiquer ! je vais commencer dès ce soir quand j’irais faire mon footing 🙂

  2. Samuel (3 comments) dit :

    Oui, ces exercices sont intéressants et je me rappelle avoir ressenti ce genre de difficultés sur du cross long. Le cross court restant puissant je n’ai pas le temps de penser (et c’est mieux).

    Sur un 10 kilomètres j’ai souvent un creux sur le 6,5 ou 7.

    En tout cas je vais essayer ça ce dimanche sur un 10 kms et je vous ferais part de mes impressions.

    Samuel

    • Guillaume (278 comments) dit :

      Alors Samuel, vos impressions sur votre 10 km ?
      En suite, pour que ça soit encore plus efficace il faut le travailler à l’entraînement, régulièrement, pour avoir des automatismes.

  3. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental <i>Ce post est la suite de l’article Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (1/2) </i> <i>Voici plusieurs <b>exercices </b> relativement simples, mais extrêmement puissants de <b>préparation mentale </b>, qui vous aideront lors de vos entraînements et de vos épreuves sportives quelles qu’elles soient. </i> {*style:<i>Comme cet article est assez long, j’ai préféré en faire 2 parties. Voici la première (vous aurez droit à la 2 e la semaine prochaine) Pendant la préparation pour une épreuve sportive (que ça soit un 10km, un tournoi de tennis, un match de football, ou un Ironman ), de nombreux facteurs entrent en compte. Beaucoup de gens pensent que le sport n’est qu’une question d’entraînement et d’ alimentation (surtout pour les efforts longs), mais je pense que la <b>force mentale </b> est également primordiale, et trop souvent sous estimée. Non le sport ne se résume pas seulement à de la force, de la vitesse, de l’endurance ou de la technique. […]

  4. Christelle (3 comments) dit :

    J’adore ce blog !!!
    Je viens vous lire régulièrement et j’y trouve toujours de bon conseils et toute la motivation pour poursuivre dans mes objectifs sportifs !! Merciii
    Bonne continuation !!

    • Guillaume (278 comments) dit :

      merci beaucoup ça fait plaisir !
      C’est vrai qu’avec un petit boost de motivation, c’est plus facile d’atteindre ses objectifs sportifs !
      J’espère avoir le temps de publier d’autres articles sur la préparation mentale prochainement. J’ai tellement de techniques et de conseils intéressants à vous proposer !
      Restez attentifs !!

  5. Panneau de signalisation (1 comments) dit :

    Mille merci pour cet article!Je vais prendre en considération de tous les points que vous avez cité
    Emilie

  6. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental Formation PM, exemples Préparateur Mental DU préparation mental Préparateur mental – UFR STAPS Aude Villemain: Maître de conférences -Université Reims Roberta Antonini: Maître de conférences Macolin (Suisse) et psychologue du sport Edith Filaire : Professeur des Universités (Université Orléans) Gilbert Avanzini : Maître de Conférences ( Université Orléans). Préparateur mental INSEP Nicolas Raimbault: DTN Adjoint FF Basket. DEPM <b>Option </b><b> 1 : </b>{*style:<b> workshop de réalisation du DPI pendant la formation et analyse de cas concrets supplémentaires (+1 jour) <p style="text-align:right;color:#A8A8A8">Lire la suite</p> […]

  7. mike (1 comments) dit :

    moi j’ai un probleme que je n’arrive plus du tout a metriser,je suis coureur depuis environ 4 ans je courais n’importe quel distance du 5000m au 21.100m voir trail 28milles metres,mais depuis pas mal de chose se sont passe,a vrai dire j’etait pas mal du tous,de 40 min au 10kilometres,je suis passer a 36min,et plus efficace en trail sur 6 courses 6 podium scratch,mais depuis que je me suis fais renverser par une voiture et avec 1an d’arret j’ai bien retrouve mes sensations et mes chronos,sur 10 kilometres mais bizarement j’ai le mental qui tombe literalement a zero.
    Je fais les courses et d’un coup j’ai plus de force,plus d’envis,plus la niaque qui etait mon point fort,et bizarrement quelque minute plus tard ca reviens mais mon esprit me dit ((tu as perdu trop de temps tu es fatiguer,tu as mal,ex….)) et le pire c’est qu’il gagne car meme qd je fini,je me dit persuad que j’ai tel ou tel probleme hors je sais a la fin de la course que j’ai pas tous donner,et en faite cela me fait comme des depressions d’une semaines ou je me dit pourquoi ta pas plus pousse?,pourquoi tu n’ai plus motive?pourquoi?,et cela me signal que je n’y arrive plus.
    DERNIER exemple:je viens de faire mon entrainneement au club ou je suis l’un des meilleurs en fractionne, et probleme sur les 10×1000 les 5er passe en 2,24min et ensuite c’est 6eme 3,31min//7eme3,28//8eme 3,24min//9eme plus d’envis 3,37min//et dernier encore pire je me dit c’est le dernier ca sert a rien et 3,41min,et apres je suis triste car je sais que je pouvais faire ce que j’avais a faire.
    alors comment faire et es que cela marche car j’ai besoin d’aide J’AIME COURIRE.
    j’attend vos reponse

    • Guillaume (278 comments) dit :

      Bonjour Mike et binevenue !
      En effet il y a un petit problème de mental. C’est domage car vous avez un gros potentiel !
      Je ne pourrai pas vous dire d’où vient le problème et si cela est lié à votre accident, par contre je vais essayer de vous donner quelques pistes pour changer les choses.

      C’est vrai que pendant une course, le mental a des hauts et des bas. Une petite contrariété (même insinifiante !) peut nous mettre le moral à 0 pendant quelques instants.
      Le but est de savoir gérer ces moments-là afin de continuer à garder le rythme à cet instant et à regagner un mental conquérant et positif rapidement.
      D’ailleurs vous en parlez dans votre exemple, vous dites « quelque minute plus tard ca reviens ». Comme quoi je pense que la clé est de gérer ces moments où le moral tombe, pour que la revienne encore plus vite !

      Pour cela vous pouvez utiliser les techniques dont je parle dans cet article et essayer de les pratiquer pendant vos entraînements.

      Voici mes conseils concernant les points que vous abordez :
      « et en faite cela me fait comme des depressions d’une semaines ou je me dit pourquoi ta pas plus pousse?,pourquoi tu n’ai plus motive?pourquoi? »
      => pour vous donner du courage pendant les moments difficiles de la course dites-vous « vas-y continue, sinon ensuite tu vas le regretter et tu vas t’en vouloir ! »

      Concernant votre entrainement de 10×1000, on voit bien que vous lâchez après les 5 premières séries.
      Pourtant d’après moi ce sont les plus difficiles mentalement !
      En effet, lorsqu’on sait qu’il y a 10 séries, et qu’on est seulement dans les premières il est plus difficile de se motiver, car on n’en voit pas le bout.
      Mais une fois que vous avez fini la 5e série, vous pouvez vous dire « ça y est j’en ai fait la moitié, maintenant chaque série me rapproche de la fin de la séance ! ».
      Vous pouvez à partir de là compter à rebours : au lieu de vous dire « j’en suis à la 6e série », dites-vous « plus que 4 série ! », puis « plus que 3 ! »…
      De cette manière vous sentez que vous allez bientôt finir.
      (vous pouvez faire la même chose en course : « plus que 3 km », « plus que 2km »…

      Pour rester dans cette optique, au lieu de vous dire « encore 3 séries ! », dites plutôt « plus que 3 séries ! », cela vous met dans un état d’esprit plus positif et constructif.

      Concernant la dernière série, c’est surprenant que vous pensiez « c’est le dernier ca sert a rien ». Dites-vous plutôt « c’est la dernière et ensuite c’est fini ! je peux tout donner ! » ou « une dernière et après je peux me reposer ! ».

      J’espère que ces conseils vous aideront. ça ne viendra peut être pas du premier coup, mais avec un peu de persévérance je suis convaincu que ça peut donner d’excelents résultats.

      N’hésitez pas à nous dire s’ils ont fonctionné !

  8. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental […]

  9. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental […]

  10. pacome zaman (4 comments) dit :

    salut guillaume cest vraiment dans un esprit de refuge et de reconfort que je t addresse ces notes.en faite je suis footballeur talenteux mais je n est pas le resultat de ce qu on attend de moi au cours des matchs.en effet voulant etre plus performant j ai vu ton site pour booster mon mental et ja i toujours trouver reconfort une fois de plus je suis la pour demander de tes conseils ci precieux.voulant etre plus fort et plus brillant au lendemain d un match je bosse jusqu a des heures limites et qui joue sur moi car je viens emousser et mes coachs son decu mon bilan pas satisfaisant.vient moi en aide et donne moi les mots justes pour briser ce mythe qui me ronge depuis des matchs.

    merci guillaume mon tres cher compagnon

    • Guillaume (278 comments) dit :

      Bonjour Pacome !
      Dans quel domaine n’es-tu pas performant ? tu ne marques pas ? qu’attendent tes entraîneurs de toi ?
      Je ne pense pas que tu doives t’entraîner trop tard, car le repos et la fraicheur sont des facteurs importants de la performance.
      Lors des entraînements essaie de te concentrer au maximum, de ne penser qu’au moment présent, qu’à l’exercice que tu es en train de faire. Pareil lors des matches.
      Le soir avant de t’endormir (ou pendant la journée si tu as le temps) allonge toi, ferme les yeux et visualise mentalement ton match parfait. Quand tu visualises, sois le plus précis possible, quel temps fait-il, qu’est ce que tu ressens, ya a t’il beaucoup de spectateurs ? … le fait de visualiser un match parfait te donnera confiance quand tu seras en match.
      Si tu as confiance en toi, tu verras que tu peux avoir des résultats au delà de tes attentes.
      Tiens-nous au courant si tu notes des améliorations !

  11. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental 2 […]

  12. Thomas (6 comments) dit :

    Bonsoir guillaume,

    Je suis actuellement un cycliste faisant de la compétition sur route en catégorie junior. J’ai un problème assez gênant. Lors d’entraînements avec d’autres amis (qui sont en équipe de France) j’arrive a les suivre et même a les battre. Seulement voilà, des que je suis sur une course je deviens un coureur médiocre. A quoi cela pourrait-il être lié ?

    Merci d’avance pour ta réponse

    Ps : très bon articles sur ton site.

    • Guillaume (278 comments) dit :

      Bonjour Thomas,
      je vois plusieurs cas de figure possibles.

      Dans le sport, notamment en course à pied et en vélo, on rencontre des athlètes qui carburent aux entraînements mais qui ensuite font des contre-performances lors des courses. Cela, simplement car ils surperforment aux entrainements, en allant plus vite que l’allure à laquelle ils devraient s’entraîner (du coup les entraînements ne sont pas aussi productifs que prévu), puis lors des courses ils se font doubler par les athlètes qui respectaient bien les allures attendus lors des entraînements et qui ont ainsi plus progressé.

      Tu peux également avoir un espèce de frein psychologique au moment des courses, qui fait que tu fais des contre performances.
      Par exemple, peut-être que les premières fois où tes amis t’ont battu en course, ça t’as marqué et qu’ensuite à chaque fois que tu te présentes sur une course, tu te dis inconsciemment « à tous les coups ça va refaire comme la dernière fois, je les bats en entraimenent et ils vont me battre en course », du coup ça fait un frein psychologique et tu sous-performes.
      Je te conseille; lors de ta prochaine course de te dire « maintenant les compteurs sont remis à 0. Cette fois-ci c’est moi qui vais les battre, je me suis bien entraîné pour ça, il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas ! »

      Pour finir, un autre cas de figure, (mais j’espère que ce n’est pas le cas).
      Ton histoire me rappelle un passage du livre de Christophe Basson (« Positif »), ancien cycliste de Festina, qui raconte que pendant l’année et lors des stages de préparation, il était au même niveau que ses coéquipiers (Virenque, Moreau, …) et qu’il arrivait même à les battre en montagne… et arrivé sur les épreuves comme par magie (la magie du dopage!) ses coéquipiers le doublaient, et qu’il était à la rue… Mais j’espère que ce n’est pas le cas pour tes amis.

  13. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental […]

  14. […] Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental 2. Ce post est la suite de l’article Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (1/2) Voici plusieurs exercices relativement simples, mais extrêmement puissants de préparation mentale, qui vous aideront lors de vos entraînements et de vos épreuves sportives quelles qu’elles soient. […]

  15. […] Préparation mentale : 6 techniques redoutables pour booster votre mental pendant l’effort (2/2) […]

  16. […] Nature. Aquarium. Lire. Carto. Guitare. Moto. Musique. Cuisine. Aikido. Conscience. Rando. Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental. […]

  17. […] Cette rubrique vous propose et renvoie à des outils concrets (indicateurs, questionnaires, entretiens, témoignages…). Préparation mentale 6 techniques pour booster votre mental 2. […]

  18. Alexendre (1 comments) dit :

    Merci pour ces conseils !
    Je fais beaucoup de tennis et lors des match, je me sens moins bien qu’à l’entraînement.
    Je me fatigue très vite et je peine à tenir plus de 2h-2h30.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | iCellPhoneDeals.com has the best cell phone Deals. | Thanks to Upgrade Sprint Phone, MMO Games and Conveyancing