La ceinture Apollo, ou les abdominaux en V, donne à votre silhouette une ligne incomparable. Le développement se fait sur plusieurs fronts.

Magnifiquement appelée ceinture Apollo, ceinture Apollonienne ou ceinture Adonis, la ceinture abdominale en V est particulièrement esthétique sur le corps de l’athlète. Sa visibilité dépend des caractéristiques de votre anatomie, mais voici mes conseils pour la développer et la mettre en valeur.

Qu’est-ce que les abdominaux en V ?

Obtenir le V des abdos donne à votre silhouette une ligne incomparable. Les abdominaux en V sont composés de muscles obliques situés latéralement sur le tronc. Les obliques externes et internes composent, avec le droit et le grand serratus, la ceinture abdominale. L’oblique externe est un grand muscle plat situé sur l’oblique interne, qui lui-même recouvre le muscle transversal.

Grandes et puissantes, les obliques s’adaptent dans la région lombaire et le long de la crête iliaque. Ils se déploient jusqu’à l’abdomen.

Ils permettent l’inclinaison latérale, la rotation du tronc et l’examen du bassin. Orienter le tronc vers la droite implique le muscle droit. Les obliques sont également engagées pendant l’expiration active, complétant la sangle abdominale, pour une posture tonique.

Pour sculpter vos abdominaux, il faut agir sur plusieurs fronts.

Pour obtenir les abdominaux en V, diminuer la masse grasse

Pour les abdominaux, et donc obliques visibles, il faut peu de graisse : environ 10%.

Pour brûler la graisse abdominale, pas de mystère, il faut réduire les apports caloriques.

On vous suggère d’éliminer autant que possible les glucides et, en général, tous les aliments transformés. Méfiez-vous des féculents, comme les pommes de terre, le pain, les pâtes, qui sont aussi des glucides.

On privilégie les aliments sains, locaux et biologiques : viandes, poissons et œufs élevés en plein air, pour des protéines de qualité. On consomme beaucoup de légumes, de fruits, de légumineuses et d’oléagineux pour les fibres, les vitamines et les minéraux.

Un entraînement de guerrier

Notre solution pour perdre du poids est de faire de l’exercice l’estomac vide, pour maintenir l’insuline à un faible niveau. On planifie une bonne récupération après l’entraînement.

Pour brûler rapidement les graisses, on conseille tous les exercices comme HIIT ou Tabata, tous les deux ou trois jours, pour laisser le temps aux fibres musculaires de se reconstruire.

Gainage

Le gainage statique ou dynamique est excellent pour une ligne championne. Cela se fait tous les deux ou trois jours. Impliquez les obliques en insistant sur les obliques latérales.

La gaine latérale : en appui sur l’avant-bras, les deux jambes sont l’une sur l’autre, puis on forme une ligne ferme en tenant bien le bassin pendant 20 secondes. Parfois, on complique le travail en levant le haut de la jambe, serré. Et on fais l’autre côté.

La gaine Spiderman (pour grimper sur les murs) est également très agréable par son mouvement en croix, à faire en 20 secondes.

Crunches

Liés aux muscles pelviens, les obliques se développent particulièrement bien avec des abdominaux tournants.

Exercices à essayer : vélo crunch, cheville au toucher, levée des jambes, flexion latérale du buste sur le côté, alternance de 90°, agenouillement au sol. Dans la répétition de 15 à 20 pour chacun de votre choix, en lots de 2 à 3.

Notre conseil personnel :

Les obliques gagnent à travailler en longues séries et sans surpoids, pour éviter de prendre trop de volume. En effet, des muscles obliques trop développés cassent la silhouette et, par un effet optique, réduisent la partie supérieure du corps.

La silhouette est un ensemble de muscles qui forment une harmonie et un équilibre entre eux. Le design de vos obliques sera magnifiquement mis en valeur par de larges épaules, une taille élancée et une droite bien développée.