Le bœuf Wagyu et le bœuf Kobe peuvent-ils être certifiés halal ?

 

 

Qu’est-ce que le bœuf Wagyu ?

 

« Wagyu » signifie littéralement « bovins japonais ». Le bœuf Wagyu provient des quatre principales races de bovins du Japon : Japanese Black, Japanese Brown, Japanese Poll et Japanese Shorthorn, ainsi que des croisements résultant de croisements entre ces quatre races. Ce n’est pas du vrai bœuf Wagyu à moins qu’il ne provienne de l’une de ces races et qu’il soit à la fois né et élevé au Japon.

Selon l’écrivain Larry Olmsted de Forbes, qui a écrit une série complète en quatre parties sur le bœuf de Kobe et le bœuf Wagyu, certains agriculteurs ont transporté du bétail Wagyu de pure race dans leurs pays, mais peu d’entre eux ont réellement maintenu les lignées sous des formes pures à 100 %, avec des documents pour le prouver. « Leur terme pour cela est 100 % Wagyu. Cependant, une grande partie de ce qui est vendu comme Wagyu ici est ce que l’AWA appelle « pourcentage Wagyu », ce qui signifie qu’il s’agit d’une partie de la race japonaise après avoir été croisé avec d’autres types de bovins. »

 

Qu’est-ce que le bœuf de Kobe ?

 

Le bœuf de kobe provient de la souche Tajima du bétail noir japonais, l’une des quatre races de bovins Wagyu. Mais la lignée n’est pas le seul critère. Les termes « Kobe Beef », « Kobe Meat », « Kobe-Gyu », « Tajima-Gyu » et « Tajima Beef » sont tous des marques déposées au Japon. La viande provenant de vaches Tajima-gyu doit répondre à des normes extrêmement strictes pour obtenir la certification de ces labels.

 

En plus d’être de la pure race Tajima élevée dans la préfecture de Hyogo, les bovins doivent être abattus dans des abattoirs spécifiques, avoir un BMS (indice de marbrure) de n° 6 ou plus (sur une échelle de 12), avoir un poids brut de carcasse de 470 kilogrammes ou moins et répondre à une note de rendement. Les bovins ne reçoivent que les meilleurs aliments (paille de riz, maïs, orge et autres céréales) et ne boivent que de l’eau fraîche et propre. Le bœuf de Kobe au Japon est une marque déposée de l’Association de promotion de la commercialisation et de la distribution du bœuf de Kobe. Il doit remplir toutes les conditions suivantes :

  • Bovin Tajima né dans la préfecture de Hyōgo
  • Alimentation à la ferme dans la préfecture de Hyōgo
  • Bœuf (bœuf) ou taureau castré, pour purifier la viande bovine
  • Traité dans les abattoirs de Kobe, Nishinomiya, Sanda, Kakogawa et Himeji dans la préfecture de Hyōgo.
  • Ratio d’imbrication, appelé BMS, de niveau 6 et plus.
  • Score de qualité de la viande de 4 ou 5
  • Le poids brut du bœuf d’un animal est de 470 kg ou moins.
  • Les bovins sont nourris de céréales, de fourrage et brossés parfois pour la mise en place pour. Le point de fusion de la graisse du bœuf de Kobe (bovins Tajima) est plus bas que la graisse de bœuf commune.

La viande est appréciée pour sa saveur, sa tendresse et ses marbrures de graisse « shimofuri », c’est-à-dire qu’elle a un degré élevé de marbrures de graisse qui fondent à basse température, ce qui donne au bœuf l’effet « fondant dans la bouche ».

 

Articles sur le même sujet

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn